Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2008 2 23 /09 /septembre /2008 07:24

Suite à ma participation au prix biblioblog cette année, je me suis dit qu’il était tout de même indispensable de se renseigner sur les précédents vainqueurs. Enfin, le précédent puisque l’édition 2008 n’était que la deuxième édition. Je me suis donc plongé dans Passage du gué de Jean-Philippe Blondel, et je ne regrette pas le voyage.

 

Fred, installé aux environs de Chartres, vient rendre visite à sa mère, accompagnée de sa femme et de ses enfants. Il profite du retour dans sa région natale pour profiter des magasins d’usine. Et au moment de payer, un flash : à la caisse d’à coté, il reconnaît une femme et son mari. Commence alors une rétrospective qui retrace la rencontre entre Fred, Myriam et Thomas et leur singulière histoire….

 

Ce point de départ du roman fait d’emblée naître une attente, une impression de mystère : qu’a-t-il bien pu se passer qui trouble Fred à ce point ? Petit à petit, à travers un récit à trois voix (Thomas, Fred et Myriam), on découvre les événements à travers les yeux de chacun des protagonistes. Au départ, Fred est pion de collège ; il croise un soir Myriam seule dans sa salle de cours (magnifique scène de rencontre orchestrée par la musique). S’en suit un amour impossible pour Fred, puisque que Thomas est déjà présent dans la vie de Myriam.

 

Et puis l’événement, rendu de manière éprouvante par ce passage sans ponctuation ni respiration. Le retournement qui fait que le rapport de force instauré au départ (le couple fort, Myriam et Thomas, face au solitaire Fred) se renverse. Thomas perd pied, alors qu’il était un amoureux comblé et un cadre bien intégré. Myriam n’arrive pas non plus à se relever. Et c’est Fred qui va remettre le couple sur la bonne voie. Bien entendu, tout cela ne se fait pas de manière linéaire : les non-dits s’immiscent dans cet étrange couple à trois, les émotions et les sentiments sont bouleversés.

 

Sur un sujet périlleux, Jean-Philippe Blondel parvient à signer un récit émouvant, poignant, sans aucun voyeurisme ni vulgarité. On ressent la détresse de Myriam et de Thomas, le sacrifice de Fred qui se dévoue, mais qui parvient à ne pas dépasser la ligne jaune en prenant la seule décision qui puisse l’épargner. J’ai réellement beaucoup aimé la lecture de ce roman à dimension humaine, car on touche de près les vacillements et les troubles qui peuvent atteindre n’importe quel homme ou femme.

 

Je tiens à remercier tous les membres de l’édition 2007 du Biblioblog pour leur sagacité, qui a permis de récompenser ce roman qui le mérite vraiment, et de découvrir un auteur qui m’a vraiment touché via ce roman. Vraiment une lecture que je conseille très chaudement !

 

Le passage du gué, de Jean-Philippe Blondel

Ed. Robert Laffont

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Praline 13/04/2009 13:40

Je viens de le finir... Wahou ! Merci d'en avoir parlé !

Yohan 15/04/2009 19:34


Mais de rien, tellement ce fut un plaisir de le lire !


Laurence 01/10/2008 09:32

Comme je te l'ai déjà dis, je suis très heureuse que ce roman t'ait plu car il m'a personnellement bouleversée à sa lecture. :)

Yohan 03/10/2008 09:31


Je suis moi-même très heureux qu'il m'ait plu ;-)


Karine :) 23/09/2008 22:34

Comme Choupynette, je me dis qu'il faut que je lise cet auteur depuis une éternité mais je ne l'ai toujours pas fait. Donc: y remédier!!!

Yohan 24/09/2008 10:15


@ amanda : je vois que nous avons parlé de Blondel le même jour ! Je risque donc de jeter un oeil sur le livre que tu as chroniqué !

@ FB ! : les relations entre les trois protagonistes, et ce couple à trois très original, avec la partage de la narration, font de ce roman un très bon moment de lecture, que je te conseille !

@ Choupynette : j'ai découvert cet auteur par les blogs (en particulier Biblioblog) et je ne regrette pas d'avoir essayé (et je ne semble pas être le seul à partager cette impression). Je ne peux
que te conseiller de t'y plonger à ton tour.

@ Karine : je ne peux pas dire plus que je n'ai dit à Choupynette !


choupynette 23/09/2008 16:02

c'est un auteur qui a beaucoup de succès... et qu eje n'ai toujours pas lu! mais j'essaie vraiment de limiter ma PAL qui a pris des proportions proprement alarmantes!!!

FB ! 23/09/2008 14:21

Ce commentaire donne très envie de lire ce roman dont j'avais en effet entendu parler mais que je n'avais pas eu l'idée de lire. Le caractère trouble et de la situation et des personnages qui semblent denses en ambigus sont autant de points qui incitent à découvrir cette histoire...