Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 22:50
Mon traître, Sorj Chalandon

Antoine est luthier à Paris. Il aime l'Irlande et se rend régulièrement à Dublin. Mais sa vie bascule le jour où un violoniste lui parle de l'Irlande de Nord. On est en 1974, et Antoine va découvrir la guerre civile entre républicains et loyalistes, et tomber amoureux de cette terre et de ses habitants.

A Belfast, lorsqu’il loge chez Jim et Cathy, ses amis, il devient Tony. Pendant plusieurs années, ses séjours à Belfast seront fréquents et Tony prend fait et cause pour les Républicains, catholiques, qui luttent pour l’indépendance. Il devient presque une figure locale et fait partie de la lutte. Il reçoit ainsi régulièrement des nouvelles de prisonniers irlandais et des mouvements.

Lors d’un de ses séjours, il fait la connaissance Tyrone Meehan, son traître comme il le qualifie. La rencontre a lieu dans un bar irlandais et Tyrone lui apprend comment pisser sans mouiller son pantalon. C’est le début d’une belle amitié, qui durera longtemps, jusque ce que Tyrone avoue qu’il a trahi.

Sorj Chalandon, qui s’inspire d’éléments autobiographiques, raconte ce récit du point de vue de Tony. On y perçoit son amour de ce pays qui n’est pas le sien, son envie farouche d’aider autant que possible ceux qui luttent, notamment en mettant à disposition une chambre à Paris. Mais la force du récit est également de faire ressentir la déception profonde qui affecte Tony, meurtri d’avoir été trompé par l’un de ses amis.

Le roman joue beaucoup sur le mystère qui entoure cette trahison. Alors que je n’apprécie guère les romans qui joue sur le mystère, j’ai trouvé celui-ci très bien amené. Il faut dire que Sorj Chalandon a l’art de rendre son récit attractif : on y découvre des grandes scènes collectives de lutte contre les britanniques, et d’autres plus intimes dans les foyers ou les bars irlandais ; on y fait la rencontre de personnages hauts en couleur ; on découvre un pays marqué par cette guerre, où les traces sont présentes, comme ces peintures qui recouvrent les murs de Falls Road, l’une des rues principales de Belfast.

C’est vraiment un roman que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire. Il est à la fois didactique (il n’est pas toujours facile de rendre lisible le conflit anglo-irlandais), incarné et prenant. Une très bonne rencontre avec cet auteur, que je poursuivrai certainement avec Retour à Kyllibegs, qui reprend le personnage central de Tyrone Meehan.

Mon traître de Sorj Chalandon
Ed. Le livre de poche

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Au revoir là-haut de Pierre Lemaitre 29/10/2013 09:33

J'ai hâte de l'avoir entre les mains. Moi, qui hésitais à le lire...

Karine:) 29/04/2013 01:38

Il me tente depuis des années, celui-là! Merci pour la piqûre de rappel!