Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2008 3 16 /01 /janvier /2008 09:02

danse.jpgCinéma aujourd'hui avec le dernier film de Noémie Lvovsky.

Salomon Biellinsky, juif et ancien déporté, refuse de se voir vieillir. Il prend donc des cours de danse, décide de continuer à jouer au séducteur,... Il ne vit plus avec sa femme, en décalage complet avec la réalité, qui se fait constamment aider par un aide-ménager. Quant à sa fille, elle lui rappelle également sa vieillesse, notamment par la naissance de son futur enfant...

Voilà un film difficile à résumer, et qui m'a laissé assez mitigé. J'avais gardé un très bon souvenir du précédent film de Noémie Lvovsky, Les sentiments. Ce film-là est assez différent, à la fois dans le sujet et dans le traitement.  

Sur le sujet, ce film parle à la fois de la vieillesse, et surtout de son refus, du passé avec des références à la Shoah (visite au mémorial, deux séquences mettant en scène Hitler). Sur le traitement, Noémie Lvovsky conserve une approche à la fois comique et dramatique : les sujets sont graves, mais traités de façon décalée. Hitler hante les rêves de Salomon, qui, en voulant le tuer à coup de haches, ne fait que multiplier les petits Hitler, tels les balais magiques de Fantasia. Cette description sous forme animée est osée et réussie selon moi. De même, la seconde référence à Hitler met en scène Salomon se rêvant meurtrier d'Hitler engoncé dans un pyjama rose imprimé de croix gammées.

Le ton est donc plutôt comique, mais il m'a manqué quelque chose pour adhérer au film. Le jeu des auteurs est très bon : Jean-Pierre Marielle, Valeria Bruni-Tedeschi, Sabine Azéma sont très biens, mais j'ai une préférence pour le couple décalé Bulle Ogier - Bakary Sangaré, que je trouve très réussi. 

Ce qui m'a manqué est une forme d'empathie avec les personnages, empathie qui n'est pas apparue. Une des raisons de ce manque est selon moi un manque de connaissance psychologique des personnages : ils ont tous des comportements assez étranges, et aucun élément ne permet une mise en perspective des personnages. Ce n'est pas que je veuille tout comprendre des personnages d'un film, mais un minimum m'aurait paru nécessaire pour s'approcher des différents personnages.

De bons moments dans ce film, mais un ensemble au final inégal. Allez, j'attends le prochain !

Partager cet article

Repost 0

commentaires