Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 07:39

le-territoire-des-barbares.jpgUn matin, Zarza reçoit un appel. Un appel de menaces. Elle est persuadée que Nicolas, son frère, vient de sortir de prison et qu'il veut se venger de ce qu'elle a fait. Zarza tente de fuir ce frère qu'elle ne veut pas revoir et cotoie de nouveau ceux qu'elle ne fréquente plus depuis sa sortie de prison : la Blanche et tous ses adeptes.

 

Ce roman de Rosa Montero est un thriller psychologique, genre que je suis assez peu habitué à lire. Ici, on suit la journée de Zarza, jeune femme solitaire, éditrice d'ouvrages du Moyen-Age. Sa vie familiale est compliquée : son père les a abandonnés lorsqu'elle était jeune, elle a coupé les relations avec sa soeur, un de ses frères est en prison et l'autre, Miguel, en maison psychiatrique. C'est dans cet univers éclaté que se débat Zarza, effrayée par l'idée d'être poursuivie par son frère qui lui donne des rendez-vous réguliers.

 

L'ouvrage joue sur le passé de Zarza, sur la déchéance qui l'a frappée et dont elle est sortie après son passage en prison. Femme déstabilisée, elle n'a jamais réussi à nouer de relations durables. Même avec Urbano, un ébéniste dont elle partageait la vie, elle a fini par faire passer ses addictions avant sa relation, en venant aux pires extrémités.

 

C'est un roman qui se lit rapidement, assez haletant avec une envie indiscutable de savoir quelles sont les tenants et aboutissants de cette histoire (comment a-t-elle trahi son frère ? comment est-elle tombée aussi bas ? pourquoi son frère veut-il absolument la retrouver ?). Je reste nénamoins assez peu sensible au genre du thriller, ayant toujours l'impression que les scènes d'action conditionnent tous les autres éléments de l'intrigue (chaque personnage est placé là car il a une utilité, chaque décision également). Mais cela reste un ressenti très personnel sur le fond, car le roman de Rosa Montero est finalement une récréation tout à fait plaisante, sur décor de violences psychologiques et de relations familiales plus que difficiles, avec également des références littéraires qui servent à éclairer l'intrigue principale (Le chevalier à la rose de Chrétien de Troyes, notamment)

 

Roman lu dans le cadre du 12 d'Ys (catégorie auteur espagnol contemporain)

 

Le territoire des barbares de Rosa Montero

Traduit de l'espagnol par André Gabastou

Ed. Points

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jubineau 06/07/2012 11:21


bonjour, comme vous, j'ai été "flashé" par ce texte (ce que j'appelle oubli, de Mauvignier), j'en ai fait une lecture publique au festival "Amuses mots" de Bruniquel (82), le 24 juin 2012, ma
quinzaine de spectateurs a été "scotché", je suis prêt à recommencer, si vous avez des idées, n'hésitez pas à m'en faire part