Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 19:06

true-grit.jpgIl est des films dont il est difficile de parler. Non pas parce qu'ils sont complexes ou vides. Ni parce qu'il n'y a rien à en dire. Mais parce que si l'impression immédiate est bonne, en y repensant, on se demande à quoi ça tient. Pourquoi ce film, qui traite d'une histoire assez banale, qui n'utilise pas d'effets spectaculaires et ne fait pas preuve d'une forme narrative novatrice, tient-il la route, et mieux que ça, plaît au spectateur ? C'est excatement cette impression que j'ai avec True Grit, le dernier film des frères Coen.


Est-ce à cause du western, genre que je connais très mal, que je n'arrive pas à en parler ? Car ce n'est pas avec les quelques westerns signés Sergio Leone (dont le formidable Il était une fois dans l'Ouest) que je peux dire avoir une culture du genre. J'ai bien vu L'homme de l'Ouest, avec Gary Cooper, mais c'est tout de même très limité. Pourtant, l'excellent film d'Andrew Dominic, L'assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford, est le preuve que je peux parler d'un western.

 

Alors, est-ce à cause du classicisme de la mise en scène ? Classicisme apparent car j'ai comme l'impression que la mise en scène est moins banale qu'elle en a l'air. Mais en quoi est-elle originale, je ne sais pas. Il y a bien les emprunts à La nuit du chassseur, dans la scène (presque) finale et cette chevauchée sous les étoiles. Mais d'autres scènes, moins connotées, restent immanquablement en tête : cette traversée de la rivière à dos de cheval par Mattie Ross, celle par qui la vengeance arrive. Ou l'arrivée de cet ours sur un cheval, vision onirique inattendue. Bref, peu d'effets appraents, mais une force, une puissance indéniable.

 

Ou alors, c'est dû à la personnalité des deux frères, toujours inattendus. Après le déjanté et hilarant Burn after reading, et l'intimiste et psychanalitique A serious man, les Coen prennent une voie nouvelle. Un western, genre nouveau pour eux, mais qu'ils apprivoisent, qu'ils mettent en forme avec une belle réussite. De même, leur casting est une nouvelle fois renversant, avec Jeff Bridges dans un rôle un peu attendu, mais un emploi de Matt Damon tout à fait décalé et pertinent. Quant à la petite Mattie, elle est parfaite de volontarisme et d'abnégation.

 

Voilà, True grit est un bon film. La preuve : en commençant ce billet, je me disais que le film n'était peut-être pas si bon que cela, puisque je ne savais pas quoi en dire. Mais plus je me le remémore, plus les qualités de l'ensemble sautent aux yeux. Alors,que vous dire de plus que de vous inciter à aller voir True grit !

 

Autres films des frères Coen : Burn after reading, A serious man

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Véranne 09/03/2011 23:25



Bonsoir Yohan. Pour ma part, j'ai été un peu déçue par ce film, où j'ai fini par décrocher un peu, et perdre mon intérêt pour les péripéties, alors que comme tu le soulignes, il est plein
d'excellents passages et que les acteurs ont un jeu très puissant. Mais je n'en veux pas aux frères Coen :-) On est devenu très exigeant avec eux étant donné leur talent, je crois...



Yohan 13/03/2011 13:54



Bonjour Véranne, il est vrai que les frères Coen sont tellement prolifiques et divers qu'on les attend souvent au tournant. Mais si True Grit n'est pas renversant, je trouve qu'il reste en tête,
et que l'ensemble est beaucoup plus intéressant que ce qu'en laisse un premier visionnage.



Choupynette 05/03/2011 10:31



tu as aimé le film de Dominic? pour ma part je ne suis pas sortie de la salle uniquement parce que j'avais payé la place!!


très envie d'aller voir True grit, malgré quelques commentaires très négatifs entendus ici ou là.



Yohan 07/03/2011 22:07



Oui, j'ai beaucoup aimé le film de Dominic, en particulier grâce à la confrontation Brad Pitt / Casey Affleck. Pour les commentaires négatifs, j'ai lu que les Coen avaient été un peu paressuex,
mais de la paresse comme cela, j'aimerai en voir partout ;-)



Lo 05/03/2011 09:57



Tu poses les bonnes questions ! Je pense que l'exercice de réaliser un westerne "dans les règles de l'art" est réussi, avec pas mal d'esthétique, et ce qui lui donne une valeur ajoutée c'est
effectivement le côté décalé, second degré, gratuitement barbare, que les frères Coen ont su distiller tout au long du film.



Yohan 07/03/2011 22:06



Merci pour les bonnes questions ! J'ai pas vraiment le côté gratuitement barbare que tu as ressenti, mais il y un côté décalé qui donne son ambiance et son côté novateur au film. Pourtant, cela
tient à pas grand chose !