Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 22:43

sempe.jpgJusqu'au 31 mars, l'hôtel de ville de Paris rend hommage au travail de Jean-Jacques Sempé. Connu pour ses illustrations des différentes aventures du Petit Nicolas, il est également célèbre internationalement pour les couvertures de magazine qu'il a pu signer, notamment pour le New Yorker.

 

Avec un style dépouillé, avec souvent peu ou pas de dialogues, il donne vie à ses personnages ou à ses situations. Car ce qui est assez fort avec les dessins de Sempé, c'est qu'il arrive à trasmettre des émotions et des idées dans le simple dessin d'un paysage ou d'un homme au milieu d'un jardin. C'est cette simplicité, cette accessibilité qui fait la force du dessinateur.

 

Homme se revendiquant nostalgique d'un temps révolu, celui des années 60 et 70, il n'en oublie pas pour autant le temps présent. Ceci est notamment visible dans les dessins humoristiques qu'il signe. En un croquis, avec une légende, il arrive à faire naître le sourire. Sempé a également signé des oeuvres plus importantes, en terme de quantité. Grâce à des collaborations avec notamment Modiano ou Suskind, il a signé quelques albums qui donnent envie d'être découverts.

 

L'intérêt de cette exposition est justement de montrer la diversité des approches du métier de dessinateur qu'a Sempé. Les dessins de villequi ouvrent l'exposition, en particulier ceux de Paris, sont magnifiques. Il s'amuse avec les ombres, crée des effets de lumière saisissants, en jouant simplement sur des coups de crayons tracés en travers de la feuille. Les illustrations de cyclistes sont également tout à fait justes. C'est donc un plaisir de se balader dans cette exposition même s'il faut s'armer d'un peu de patience, car la foule s'y presse (la queue est toujours moins longue que pour l'exposition Doisneau et les halles, dans la salle voisine, qui attire les foules au point que j'ai renoncé à y aller).

Partager cet article

Repost 0

commentaires