Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 19:37

rendez-vous l'ete prochainPhilip Seymour Hoffman, acteur dans de nombreux seconds rôles, en particulier chez Paul Thomas Anderson, a connu une grande notoriété depuis son incarnation de Truman Capote. Dans Rendez-vous l'été prochain (Jack goes boating, pour le titre original, meilleur tout comme l'affiche que la version française), l'acteur est à la fois devant et derrière la caméra. Et il signe un joli film, plein de tendresse et d'amour.

 

Jack est un homme complexé. Il occupe un emploi de chauffeur dans l'entreprise de son oncle, mais rêve de devenir conducteur de métro. Il travaille avec son ami Clyde, qui vit avec Lucy. C'est cette dernière qui lui présente Connie, une collègue de travail. Les deux jeunes gens, cabossés par la vie, s'appuieront sur leurs amis et leur relation en train de se construire pour sortir la tête de l'eau. Cependant, le couple formé par Clyde et Lucy est en pleine dsagrégation.

 

Le film raconte la trajectoire de deux couples qui font dans un sens strictement inverse. Pour Clyde et Lucy, un couple qu'on pense solide, c'est l'adultère et la jalousie qui en découle qui le mettent à mal. Lucy, femme envoutante et qui connait son pouvoir de séduction, a profité de la faiblesse et de la routine de son mari pour passer quelques nuits avec un chef italien. Et Clyde ne trouvera de solution que dans l'alcool.

 

Pour Jack, sa rencontre avec Connie est l'occasion de démarrer une nouvelle vie. premier objectif : apprendre à nager, car il souhaite l'emmener en barque sur le lac. Cela donne lieu à de jolies scènes dans une piscine, où Clyde apprend à son ami au corps imposant à apprivoiser l'élément liquide. Il en profite également pour prendre des cours de cuisine, afin de préparer un repas pour Connie. Son application va jusqu'à faire avaler le même repas plusieurs fois à ses amis, pour être sûr que tout se passera bien le jour J. Malheureusement, l'alliance d'un narguilé et d'un temps de cuisson non maîtrisé font tout s'effondrer.

 

Cette jolie histoire d'amour, à laquelle on a un contrepoint négatif avec ce couple, est assez attendrissante. On se prend d'amitié pour Jack (Philip Seymour Hoffman), avec son goût immodéré pour No woman no cry et son look de rasta blond. Un joli film, bien servi par de bons acteurs (Amy Ryan, John Ortiz, Daphne Rubin-Vega) qui s'il ne révolutionnera pas la mise en scène, permet une plongée intimiste dans la vie de ces  personnages cabossés.

Partager cet article

Repost 0

commentaires