Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 07:30

rebecca.jpgAprès Le chien des Baskerville, le deuxième roman qui m'a accompagné en Angleterre est l'ouvrage le plus connu de Daphné du Maurier. Et je dois bien avouer que je ne regrette pas une seconde ma promenade en Cornouailles sur les traces de Rebecca !

 

Dès le premier chapitre, le lecteur est embarqué dans cette histoire. Et même dès la première phrase : "J'ai rêvé l'autre nuit que je retournais à Manderley". Car entre Manderley, ce domaine fastueux et rêvé, et Rebecca, la première femme de Max de Winter tragiquement disparue en mer, le lecteur ne va cesser d'imaginer ce que peuvent évoquer ces noms.

 

Manderley, le lecteur le verra, par les yeux de la narratrice, seconde épouse de Max de Winter qui vient s'installer sur le domaine. En revanche, Rebecca restera un mystère, un fantôme contre lequel la narratrice viendra buter. Car cette dernière ne cesse de se comparer à celle qui a laissé un souvenir incomparable à tous ceux qui l'ont cotoyée. Au premier rang desquel Mrs Danvers, la gouvernante de Manderley qui ne rate aucune occasion pour rappeler à la nouvelle venue qu'elle n'est pas digne de Rebecca.

 

Le roman est vraiment haletant. Il débute à Monte-Carlo, où notre héroïne est au service d'une riche femme sans scrupule. C'est là qu'elle rencontre Max de Winter, qui deviendra rapidement son mari. A Manderley, elle tente de faire bonne figure, organise un bal costumé pour perpétuer les traditions mais le passé la rattrape toujours. 

 

Hormis l'action palpitante, Daphné du Maurier parvient à dessiner des personnages mémorables. Que ce soit Mrs Danvers, Mrs Van Hopper ou Frank, l'homme de confiance de Max de Winter, ce sont des figures qui restent en tête. Et il y a Rebecca, dont le nom suffit à rappeler la force du roman. C'est vraiment un ouvrage passionnant, admirablement construit, en terme de narration, de rythme, d'intrigue et de psychologie des personnages. Un grand et bel ouvrage, qui fait que vous n'oublierez jamais Rebecca et Manderley !

 

Rebecca de Daphné du Maurier

Traduit de l'anglais par

Ed. Livre de Poche

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
<br /> C'est vrai que l'on a l'impression d'être sur les chemins de bord de mer et que l'ombre de Rebecca plane sur nous. un vrai chef d'oeuvre<br />
Répondre
I
<br /> Ah, ce billet me rendrait presque nostalgique... du moment où j'ai découvert D. Du Maurier avec ce superbe roman, il y a bien longtemps !<br /> <br /> <br /> Depuis, elle ne m'a jamais vraiment déçue.<br />
Répondre
Y
<br /> <br /> C'est le deuxième pour ma part, et je pense que je m'en jetterai un petit de temps à autre ;-)<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> C'est un roman magnifique; J'aime tellement le style que je pense que je vais bientôt le relire en anglais.<br />
Répondre
Y
<br /> <br /> Je ne pense pas avoir les capacités pour le lire en anglais, mais c'est vraiment un très bon roman !<br /> <br /> <br /> <br />
K
<br /> Cette première phrase est géniale, rien de moins.  J'aime beaucoup ce roman. <br />
Répondre
Y
<br /> <br /> Un très bel ouvrage, efficace et plein de mystère. Cela ne m'étonne pas qu'il est beaucoup d'adeptes.<br /> <br /> <br /> <br />
B
<br /> Je confirme : on ne les oublie jamais !<br />
Répondre
Y
<br /> <br /> J'ai encore bien en tête tous ces personnages marquants !<br /> <br /> <br /> <br />