Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 20:05

ragtime.jpgRagtime est un roman complexe à résumer. Plus qu'un récit avec des intrigues multiples, E. L. Doctorow signe un roman d'ambiance : celle des Etats-Unis de la côte est au début du XXe siècle. Au cœur de l'ouvrage, on trouve une famille blanche, qui sera le point de départ des nombreuses intrigues de ce roman.


Le père, patron d'une entreprise de feux d'artifice, est un aventurier dans l'âme. Il s'engage notamment sans hésiter avec l'expédition Peary pour atteindre le Pôle Nord. Dans la famille, il y a également la mère, plus effacée, un peu craintive, mais qui prendra ses distances avec son mari quand il sera nécessaire et aura l'opportunité et la force de reconstruire sa vie. Il y a également Jeune Frère, homme fantasque, qui rompt le cadre idyllique de la famille pour s'engager dans des actions violentes visant à dénoncer la ségrégation qui frappe les noirs.


Car le thème du racisme est un des thèmes importants du roman. La vie de Coalhouse Walker Jr, jeune musicien de ragtime, amoureux de Sarah, la domestique de la famille, est édifiante. Son fils, qu'il n'a jamais vu, vit avec Sarah, et les retrouvailles qu'il tente de nouer avec la jeune fille et son fils tourne au drame. L'injustice qu'il subit (presque une anecdote, un véhicule abîmé volontairement par les membres d'une caserne des pompiers, mais aux conséquences dramatiques) est à l'origine de son engagement radical, dans lequel il est suivi par quelques personnes, dont Jeune frère qui se maquille au bouchon brûlé pour se noircir le visage.


Outre cette intrigue centrale, palpitante, E. L. Doctorow donne à lire l'évolution de la société américaine de cette décennie qui ouvre le début du siècle. On y croise l'illusionniste Houdini, le magnat financier Morgan qui se passionne pour l'Égypte, l'industriel Ford qui lance sa célèbre voiture Modèle T ou l'archiduc Ferdinand d'Autriche, dont l'assassinat à Sarajevo sera à l'origine de la première guerre mondiale.


La force du roman est donc de remettre en perspective et en question le modèle américain, qui semble dans les premières pages le cœur du roman. Car la mort et la violence, le racisme et l'injustice sociale sont toujours présents, de manière plus ou moins visible. Écrit en 1975, ce roman est une plongée réussie dans l'histoire des Etats-Unis, qui m'a rappelé le travail de Dennis Lehane sur Boston dans Un pays à l'aube, ou certains passages du très bel ouvrage de Colum McCann, Les saisons de la nuit.

 

Ragtime de Edgar Lawrence Doctorow

Traduit de l'anglais par Janine Hérisson

Ed. Robert Laffont - bibliothèque Pavillons

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Emeraude 05/02/2012 17:44


Ragtime est un music hall que j'ai eu la chance de voir à Brodway il y a à peu moins de 15 ans... J'ai été subjuguée et fascinée, surtout par les voix des artistes et puis tout le reste aussi...
Je l'ai acheté il n'y a pas si longtemps mais le souvenir du music hall est encore si frais dans ma tête que j'ai peur d'être déçue...

Yohan 07/02/2012 08:01



Ne fréquentant pas beaucoup Broadway ;-), je ne savais pas que ce roman avait donné lieu à une comédie musicale, et je ne l'aurais pas imaginé à la lecture. Mais je ne doute pas que ce devait
être un grand moment !!!



In Cold Blog 01/02/2012 09:00


J'enrage !!!!
Je l'avais en mains ce samedi lors de ma dernière virée en bouquinerie et lors de mon passage en caisse, quand il a fallu faire un choix et limiter les dépenses, je l'ai écarté sous prétexte que
c'était le seul dont la tranche était tachée !!!!
Les mauvaises décisions tiennent à vraiment peu de chose....

Yohan 04/02/2012 15:56



J'aurai dû écrire ce billet quelques jours plus tôt. Si tu le souhaites, je peux toujours te le faiire parvenir (en ce cas, il ne me faut que ton adresse, que je ne pense pas avoir sous la main).
A+.