Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 12:48

poticheFrançois Ozon est un réalisateur ecclectique : il passe avec une aisance et une rapidité assez folle du drame (Le temps qu'il reste, Sous le sable, Le refuge) au film en costume léger (Huit femmes, Angel), en passant par des propositions plus fantastiques (Ricky). Potiche se situe dans cette seconde catégorie. Comme pour Huit femmes, Ozon est parti d'une pièce de théâtre. Et il est accompagné par Catherine Deneuve, la potiche du titre, tout comme dans Huit femmes.


Catherine Deneuve incarne Suzanne Pujol, épouse de Robert Pujol, industriel du parapluie aux méthodes d'encadrement peu appréciées par ses salariés. Il ne supporte d'ailleurs pas la grève menée par ses ouvriers, et doit céder sa place à la tête de l'usine en raison de soucis de santé. C'est Suzanne qui s'y colle, en incarnant un patronat ouvert, à l'écoute, même si cela n'empêche pas les conflits.

 

Ozon ne fait pas oeuvre de réalisme, et se serait se tromper de croire que cette histoire, avec un patronat souriant, inventif et presque fun, a la moindre prétention de décrire la vie d'une usine. Ici, l'usine de son père, reprise par Suzanne, n'est qu'un prétexte pour suivre l'émancipation de cette femme, qui se libère du pouvoir dominant de son mari, mais qui n'en oublie par pour autant sa féminité, comme le montre son flirt constant avec le députe-maire de la ville et ancien amant.


Le film vaut en fait surtout pour sa galerie de portrait, même si Ozon n'oublie pas quelques références bien senties à l'actualié. Car voir Jérémie Rénier en blondinet artiste fils à sa maman, et Judith Godrèche en femme soumise à son mari et à ses dogmes libéraux, avec une coiffure incroyable, est un vrai plaisir. On se promène avec eux dans cette usine où on aperçoit tout de même les ouvriers, dans la campagne de Saint-Amand-les-Eaux où Catherine Deneuve prtaique le jogging dans un merveilleux survêtement rouge. On se laisse prendre par cette histoire, emmener par Ozon et Deneuve qui porte une grande partie du film, au fil des références à son parcours et des amours perdus de cette femme qui se découvre sur le tard. Un joli moment de détente, et ce serait dommage de s'en priver, car Ozon sait rendre les sujets à priori futiles plus profond qu'il n'y paraît.

 

Autre film de François Ozon : Le refuge

Partager cet article

Repost 0

commentaires

francdorian 09/12/2010 14:25



J'ai adoré ce film parce qu'il m'a donné la pêche ! Les clichés de notre société y sont les uns après les autres, j'ai beaucoup souri parfois j'ai ri. J'avais la délicieuse impression que tous
les clins d'oeil m'étaient adressés, à moi personnellement ! Deneuve est radieuse, Depardieu très bon comme d'hab, Luchini superbe même s'il en fait toujours un petit peu trop à mon goût et tous
les autres plus vrais que nature. Ozon a beaucoup d'humour, je l'apprécie, je le trouve encore meilleur dans la comédie car, comme tout le monde le sait, c'est un art bien difficile !



Yohan 10/12/2010 17:06



J'aime bien ses comédies également, mais j'avais avoir un penchant pour ses drames, que je trouve toujours boulevresants et poignants. Mais quel bon moment passé avec Potiche !



liliba 28/11/2010 14:01



J'ai noté d'aller le voir !



Yohan 05/12/2010 17:58



Je te le conseille vivement !



Lo 27/11/2010 18:27



Tout à fait d'accord avec toi ! Le regard de Depardieu sur Deneuve lors de cette scène était magnifique.



Marimile 21/11/2010 19:04



"POTICHE est un film très plaisant,superbement joué et c'est vraiment Catherine Deneuve qui mène la danse...j'aime particulièrement les scènes entre elle et Depardieu; on sent une vraie
connivence entre ces deux acteurs qui n'est pas sans rappeler le film de Téchiné "LESTEMPS CHANGENT".Il y'a de la mélancolie dans l'air...



Yohan 23/11/2010 19:02



Oui le couple Deneuve/Depardieu, reformé une nouvelle fois, fonctionne, comme toujours. Leur danse au Badaboum donne lieu à une très belle scène !



Sibylline 21/11/2010 16:46



"Les petits mouchoirs", j'y suis allée parce qu'il n'y avait rien d'autre. C'est mieux que je ne craignais mais tout de même pas assez pour que je conseille vraiment.



Yohan 23/11/2010 19:01



Bon, j'attendrai un dimanche soir pluvieux qu'il passe à la télé, alors !