Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2012 6 14 /07 /juillet /2012 11:09

avignon-off.jpgAvant le départ en vacances, il est bien de laisser les choses en ordre. Et c'est pareil pour le blog. Petit billet donc pour compiler tout ce dont j'aurai voulu parler depuis quelques semaines.

 

Commençons par le cinéma, avec la très belle initiative lancée par le collectif La septième salle. Le principe permet aux spectateurs de choisir les films qu'ils veulent programmer, parmi des films ayant bénéficié d'une faible exposition médiatique. Pour l'instant, ceci fonctionne surtout dans le Nord-Pas de Calais, notamment en métropole lilloise. Ce fut l'occasion pour moi de voir Bullhead, que j'avais malheureusement raté lors de sa sortie. Un film très fort, violent, âpre, porté par une galerie de personnages passionnants et avec surtout la présence physique et magnétique de Matthias Schoonaerts. Un film que je suis ravi d'avoir vu sur grand écran, car c'est un vrai coup de poing.

 

Côté lectures, deux petits ouvrages intéressants. Juke-Box, de Philippe Blondel, retrace la vie de Yoann par le biais des chansons qui ont marqué sa vie. C'est un des premiers romans de Blondel, et on y retrouve les thèmes qui traversent l'ensemble de son oeuvre : l'attirance homosexuelle, le ménage à trois, la force des souvenirs et des retrouvailles, le poids du deuil. Si le principe est un peu systématique, on découvre avec plaisir l'histoire et les errements de ce jeune héros.

Dans un autre genre, j'ai lu mon premier ouvrage chinois, La bonne fortune de Monsieur Ma de Qiu Xialong. On se retrouve ici dans la Chine des années 60, celle de Mao et de la Révolution culturelle. Monsieur Ma possède une librairie. Pour son malheur, Mao voit dans les romans des ouvrages propres à la traîtrise. Le libraire découvre donc les prisons chinoises et au moment de la libéralisation des années 80, il doit réinventer un commerce. Ce court roman permet de se plonger dans la Chine rurale, oppressée par la politique dictatoriale, et de suivre la vie de ce libraire qui trouvera les moyens de rebondir.

 

Enfin, petit détour par le théâtre. Un ouvrage d'abord, signé Philippe Torreton : un lexique amoureux du théâtre. Torreton, sous la forme classique d'un lexique, traite des termes techniques du théâtre. Mais il se permet également de donner sa vision politique et culturelle du théâtre. Son entrée sur le ministre de la Culture est une prise position de l'acteur pour un nouveau développement de l'art et de la culture en France. Un lexique qui mêle donc approche technique et militante.

Et puisque je serai de passage à Avignon très bientôt, je vous conseille deux spectacles présents au Off et que j'ai déjà pu voir. D'abord La balade des noyés par la Compagnie L'interlude T/O, un spectacle visuellement réussi sur les réflexions existentielles de deux tueurs à gage espagnols.

Surtout, je vous invite fortement à découvrir La compagnie des langages, qui met en scène un texte de Michel Vinaver, Dissident, il va sans dire. Cette pièce met en scène des relations mère/fils compliquées. Grâce au texte, à la batterie présente sur scène et aux moments dansés, Françoise Demory et Judicael Vattier donnent à voir et à entendre le drame qui se joue. La pièce est à voir tous les jours jusqu'au 27 juillet, à 18h30, au théâtre de l'Albatros.

 

 

Juke-Box de Jean-Philippe Blondel, Ed. Pocket

La bonne fortune de Monsieur Ma de Qiu Xialong, traduit de l'anglais par Fanchita Gonzalez Batlle , Ed. Liana Levi – Piccolo

Petit lexique amoureux du théâtre de Philippe Torrenton, Ed. Livre de Poche

 

Dissident, il va sans dire de Michel Vinaver, par la Compagnie des langages

Jusqu'au 27 juillet, 18h30, Théâtre de l'Albatros à Avignon

 

La balade des noyés de Carlos Eugenio Lopez, par la Compagnie L'interlude T/O

Jusqu'au 27 juillet, 15h30, Théâtre de la Manufacture à Avignon

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Laetitia BERANGER 08/08/2012 11:06


Ah je suis contente de voir que tu profites des services de la Septième salle ! Je trouvais vraiment le système astucieux, vivement qu'ils arrivent à Paris :-) "I like cinéma" est à creuser
aussi.

Yohan 20/08/2012 18:35



Oui, et ce n'est, je pense, qu'un début. Dans notre ciné, la séance est prévue tous les jeudi à 19h. Donc même en ne connaissant pas le film, cela peut faire des découvertes intéressantes !