Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 08:27

nana.jpgCe très beau film de Valérie Massadian n'a rien à voir avec le roman de Zola. Ici, Nana est une petite fille de 3-4 ans qui doit affronter seule l'adversité du monde rural et qui y parvient.

 

La première scène du film plonge le spectateur dans un univers à part entière. Dans la cour d'une ferme, un paysan tue un cochon, en récupère le sang et en brûle les poils, sous les yeux de trois enfants, dont Nana. Cette confrontation entre l'enfance et la violence du monde rural baigne l'ensemble du film.

 

Nana est seule car sa mère est totalement inconsciente de ses responsabilités. Elle est entièrement occupée à assurer le quotidien dans cette maison installée au fond d'un bois, qu'elle chauffe grâce au bois mort ramassé dans la forêt et qu'elle alimente en eau grâce aux eaux de pluie. Jamais la mère ne prend soin de sa fille, même lorsqu'elle a du mal à couper sa viande. Alors, quand la mère disparait, on n'est pas surpris de voir la petite fille réussir à vivre seule : elle parle à ses jouets (d'ailleurs, dans tout le film, elle est bien plus bavarde que les adultes), elle alimente le feu et réussit même à tuer un lièvre grâce à un collet.

 

C'est un très beau film que signe Valérie Massadian. L'histoire est un conte cruel comme peuvent l'être ceux des frères Grimm ou de Perrault, qui donne une vision vraiment originale de l'enfance. Ici, ce n'est pas l'enfance chérie et protégée, mais celle obligée de se confronter à la nature et au monde extérieur. Kelyna Leconte, la jeune fille, est formidable et porte sur ses petites épaules ce film que je vous conseille très chaudement.

 

L'avis de Pascale

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pascale 25/04/2012 19:47


Ce film est magnifique !


 


Et oh mon gars, envoie ta meuf, y'a jeux et ya encore des places à gagner !

Liliba 22/04/2012 18:01


Hum... toujours pas lu ZOla... pas taper !