Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 07:30

Serge Pilardosse, salarié dans un abattoir, décide de partir à la retraite. Malheureusement, il lui manque quelques papiers pour faire valoir l'ensemble de ses droits. Sur l'injonction de sa femme, il enfourche donc sa moto, une vieille Mammuth qui lui donné son surnom, et tente de retrouver tous les endroits où il a travaillé, pour récupérer tous ses papelards.

 

Le film de Delépine et Kervern débute comme une comédie sociale, l'histoire d'un couple qui doit affronter l'heure de la retraite avec de très faibles revenus. La scène de départ de Serge, pendant laquelle le directeur lit un discours tout fait et que ses collègues ne pensent qu'aux chips qu'ils grignotent, donne le ton du film. Ensuite, Serge tourne en rond, le puzzle de 2000 pièces qu'il a reçu comme cadeau de départ ne l'occupe pas et il passe son temps à tourner autour de la table du salon.

 

Puis, avec le départ en moto de Serge, le film prend peu à peu une autre tournure. Les premières rencontres au cimetière et dans l'hôtel gardent cette atmosphère comique, mais par la suite, on plonge avec Serge dans son passé. Passé qui devient de plus en plus présent, en particulier avec les images de cette femme ensanglantée qui s'impose au héros. La rencontre avec sa nièce marque un vrai tournant. On entre dans un univers étrange, où le jardins est jonché de statues faite à partir de poupées en plastique. Sa nièce est simple d'esprit, et semble être pour Serge la découverte d'un monde qu'il avait perdu.

 

Film barré, déjanté, que ce soit par le biais de scènes étranges (celle des deux cousins est assez inattendue) soit par des situations hilarantes, comme cette chevauchée menée par la femme de Serge (Yolande Moreau) et une de ses amies pour récupérer le portable que s'est fait voler Serge. Scène digne des meilleurs sketchs des Deschiens, comme la scène à l'hôtel, en caméra fixe, dans laquelle Bruno Lochet fait pleurer tous les convives. Le casting est très réussi, allant de Benoît Poelvoorde à Siné, en passant par Dick Annegarn qui joue de l'harmonica ou Bouli Lanners. Côté féminin, on retrouve Anna Mouglalis, assez convaincante en jeune femme boiteuse, ou Isabelle Adjani.

 

Mais les vrais vedettes du film sont Yolande Moreau, impeccable comme très souvent, et surtout Gérard Depardieu. Dans la peau de Serge, il semble retrouver une liberté dans son jeu d'acteur tout à fait revigorante. On le voit avec ses cheveux longs, se baignant dans une rivière (scène évoquant les Valseuses, mais avec un Depardieu apaisé, calme), il ose des scènes étonnantes, et fait vivre intensément son personnage. Un retour surprenant !

 

Un film étrange, dans lequel le spectateur se promène au gré des pérégrinations de Serge. Il faut accepter d'embarquer sur cette vieille Mammuth, et être comme Serge capable de l'abandonner, le moment venu, pour se laisser happer par ce film inattendu.

 

L'avis de Pascale, de Dasola, de Lorraine

 

Autre film de Delépine et Kervern : Louise-Michel

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Anjelica 14/05/2010 22:51



Pas tentée...



Yohan 15/05/2010 18:15



Dommage, car Depardieu est vraiment étonnant ;-)



cathe 14/05/2010 20:04



Tout à fait d'accord avec toi :-) Depardieu très bon, les seconds rôles aussi, et l'histoire étonnante sans être déjantée !



Yohan 15/05/2010 18:13



C'est parfait, alors ;-)



dasola 07/05/2010 21:44



Bonsoir Yohan, merci pour mon billet en lien. Le reproche que je ferais au film c'est que l'on ne voit pas assez Yolande Moreau. Concernant Depardieu, les gens ont l'air surpris qu'il puisse être
aussi bon. Personnellement, il ne m'a pas étonné. Je sais qu'il pouvait le faire. C'est un rôle à sa mesure. Il peut être tendre quand il veut. Bonne soirée.



Yohan 13/05/2010 19:48



Pour Depardieu, si on sait qu'il peut être bon, cela faisait assez longtemps qu'il ne l'avait pas autant été. Pour Yolande Moreau, elle n'apparaît en effet que peu, mais ses apparitions sont
comme toujours très bonnes !