Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2010 6 30 /10 /octobre /2010 07:06

les sept fousRemo Erdosain vient de se faire prendre les doigts dans le pot de confiture : il a détourné de l'argent dans l'entreprise où il travaille. Il essaie alors de s'en faire prêter, et se rapproche d'un groupe mené par un personnage mystérieux, l'Astrologue. Ce dernier a un projet fou : monter une société secrète, sur le modèle du Ku Klux Klan,  en Argentine. Il a pour objectif de diriger l'extraction de minerai, et de financer son projet en mettant la main sur les maisons closes. S'entourant de Haffner, appelé aussi le Ruffian Mélancolique, il compte sur Erdosain, qui doit notamment lui présenter le cousin de sa femme, Barsut, que l'Astrologue souhaite dépouiller.

 

Voilà un roman très étrange que ce livre signé Roberto Arlt. Auteur argentin du début du XXeme siècle, il est connu pour avoir exploré les milieux des sans grades de Buenos Aires. Dans ce roman,  suite à un vol et à une rupture avec sa femme, son héros se retrouve à faire partie d'un groupe qui a de  grands projets mafieux. Mais Erdosain ne semble jamais prendre la mesure du projet dans lequel il met les pieds. D'ailleurs, avec lui, on divague beaucoup, on prend des trains sans aucune raison vers des destinations lointaines, et on suit Erdosain dans ses rêves.

 

Car Erdosain est un grand rêveur. Il pense toujours à sa femme, se remémore leur rencontre. Il pense également à l'avenir, et surtout l'avenir proche, le moment où il devra extorquer de l'argent à Barsut avant de le tuer. Cette perspective, qui lui paraît au départ très banale, prend de plus en plus de place dans son esprit. Le moment précis lui fait peur, et un retournement final accentuera cette impression qu'Erdosain vit à côté du monde réel.

 

Il faut accepter de se laisser entraîner dans ce roman, car suivre les pensées d'Erdosain, qu'on ne quittera que peu, n'est pas toujours aisé. L'intrigue se perd en disgressions avant de revenir au sujet principal, mais on se demande assez régulièrement si on est dans la  vie ou dans les rêves d'Erdosain. . Le temps semble se dilater en sa présence, puisque du projet initial, on en restera à l'enlèvement de Barsut. On ne verra pas, en tout cas dans cet opus, ce que donnera cette société secrète. Mais Roberto Arlt a rédigé un autre roman, Les lance-flammes, qui semble une suite à ce première ouvrage. L'occasion de retourner sur les pas d'Erdosain qui s'il n'est pas un héros attachant, est un

defi classique

personnage lunaire et paumé dont on a envie de découvrir la vie.

 

Les sept fous, de Roberto Arlt

Traduit de l'espagnol par Isabelle et Antoine Berman.

Ed. Belfond

Partager cet article

Repost 0

commentaires