Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 16:40

le-suicide.jpgSémione Podsékalnikov en a assez de sa vie de mari rangé. Il se sent sous la coupe de sa femme, Maria, qui apporte l'argent au ménage, et de sa belle-mère, Sérafima. Même la consommation d'un saucisson de foie devient une affaire d'état. Alors, pour échapper à sa condition d'homme dominé, il décide de se suicider. L'annonce de ce suicide met en émoi tous les habitants du village (le voisin, le prêtre, l'intellectuel révolutionnaire, le militaire...), qui trouvent tous un intérêt dans le suicide de Sémione. Mais le suicide prend beaucoup de temps à se conclure.

 

Nicolaï Erdman a écrit la pièce en 1932 et ne la verra jamais sur scène. Censurée par le régime soviétique, elle ne sera autorisée que sous Gorbatchev. Avec sa galerie de personnages loufoques et son intrigue alignant les péripéties à un rythme effréné, l'auteur signe une comédie enlevée, drôle et qui pointe subtilment les travers du régime sovitéique.

 

Patrick Pineau, dans sa mise en scène, parvient en rendre la vitesse et le tourbillon des événements qui s'abattent sur Sémione, homme perdu qui se laisse mener par la foule qui l'entoure. Le tout dans un décor modulable qui s'adapte parfaitement à l'intrigue. Jérôme Derre, dans le rôle du suicidé, donne au personnage une profondeur de plus en plus importante au fil de la pièce, rendant parfaitement son trouble et passant du comique le plus loufoque à la réflexion presque métaphysique. D'ailleurs, toute la distribution est excellente et amène sur le plateau l'énergie de la pièce. Tous les comédiens seraient à citer, mais les prestations de Manuel Le Lièvre en militaire et d'Anne Alvaro en belle-mère survoltée sont épatantes. Cette dernière pousse également la chansonnette, et propose une partition délurée surprenante. Une très belle pièce à découvrir, avec une distribution vraiment épatante.

 

En tournée au mois de mars 2012 à Nantes, Perpignan, Miramas, Chateauvallon.

Partager cet article

Repost 0

commentaires