Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 08:18

la-vie-peut-etre.jpgFlorian est un adolescent que tout le monde considère en difficulté psychologique. Ce n'est pas qu'il soit violent ou ingérable : il ne s'est pas remis de la mort de Sofia, sa meilleure amie. Il est donc interné dans un hôpital psychiatrique, celui où Sofia est morte.

 

L'internement est presque l'ultime tentative pour tenter de résoudre les problèmes de Florian. Pourtant, cela ne démarre pas sous les meilleurs auspices. Florian se sent seul, les souvenirs de Sofia le submergent et l'empêchent de prendre part pleinement au programme de soins prévu pour lui.

 

Mais il y a Medhi, son éducateur. C'est lui qui peu à peu va aider Florian à s'ouvrir, à accepter ses problèmes et à affronter le deuil. Pour Florian, les discussions avec Medhi et son escapade jusqu'au domicile personnel sont les moyens pour Florian de s'attaquer de front à l'absence de son amie.

 

Le livre est paru dans une collection jeunesse, mais cela n'empêche pas Arnaud Cathrine d'aborder des sujets difficiles, voire douloureux. Il y a le deuil et l'absence de l'amie disparue que doit affronter Florian. Il y a également l'anorexie, raison de la mort de Sofia. La maladie est ici abordée avec pas mal de recul, jamais frontalement, mais son ombre pèse sur l'ensemble du roman. Arnaud Cathrine fait une nouvelle fois preuve d'une grande sensibilité pour raconter l'histoire de ces ados, qui plaira à la fois aux jeunes adultes et aux adultes.

 

Autres ouvrages d'Arnaud Cathrine : Le journal intime de Benjamin Lorca, Frère animal (avec Florent Marchet), Les vies de Luka, La route de Midland

 

La vie peut-être d'Arnaud Cathrine

Ed. L'école des loisirs - Médium

Partager cet article

Repost 0

commentaires