Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 19:32

http://images.allocine.fr/r_160_214/b_1_cfd7e1/medias/nmedia/18/71/06/24/19193657.jpgTante Éléonore laisse en héritage sa maison au bord de mer à son neveu et à ses deux enfants, Natanaël et Angelica. Habitués à y venir passer leurs vacances, ils doivent apprendre à y vivre sans leur grand-tante. En souvenir, elle laisse à Angelica une poupée en porcelaine et à Natanaël la clef de la porte derrière laquelle les deux enfants n'avaient pas le droit d'entrer. Dans cet endroit secret, Natanaël découvre une bibliothèque. D'abord déçu, car sa grand-tante lui a déjà raconté toutes ces histoires et surtout car il ne sait pas lire, il découvre que cette bibliothèque est assez spéciale : les personnages des livres y prennent vie. Et leur existence est directement liée à Natanaël, qui doit lire une formule pour les sauver. Lorsque le brocanteur Pictou s'en mêle, la défense des livres devient une priorité pour Natanaël, qui avec l'aide d'Alice, du lapin ou de l'Ogre, doit tout faire pour sauver les personnages de ses contes favoris.


Kerity est le nom de la demeure léguée par Éléonore. Vieille femme vivant seule en bord de mer, elle a dédiée sa vie aux livres. Et elle compte sur Natanaël pour perpétuer son œuvre. Mais le jeune garçon, malgré tous ses efforts, ne sait pas lire, contrairement à ce qu'a imaginé Éléonore : les mots restent coincés dans sa bouche. Et c'est là que se trouve le nœud de cette jolie histoire : comment Natanaël, raillé par sa grande sœur car il a du mal à déchiffrer, va réussir à être digne de l'héritage qu'a laissé sa tante ? Comment sauver les personnages qui l'ont accompagné depuis tout petit, et dont la survie dépend uniquement de lui ?


Servi par les voix de Jeanne Moreau ou Denis Podalydès, entre autres, on plonge facilement dans ce long-métrage, à l'intrigue simple mais efficace : éloigné de la maison, Natanaël doit absolument rejoindre la maison avant midi, en combattant une jeune demoiselle et son seau de plage ou un crabe qui a trouvé refuge dans un château de sable. Et pendant ce temps, les personnages de fiction, Peter Pan, les sept nains ou le petit chaperon rouge doivent tout faire pour ne pas être vendus au plus offrant.


Outre ce plaisant détournement des personnages connus de tous, Kerity est un film avec une animation magnifique. Ce n'est pas Avatar ou Pixar, mais plus un film d'animation dans la tradition française des dernières années, dans la lignée de la Prophétie des grenouilles ou des Triplettes de Belleville, en étant plus accessible aux enfants que ce dernier. Rebecca Dautremer, responsable de l'animation, signe de très beaux décors, des dessins chatoyants et chaleureux, dans lesquels prend place cette aventure fantastique. Un film à découvrir en famille, avec les enfants, même petits, car ils pourront profiter de certains moments très jolis du film (en risquant d'avoir un peu peur lorsque Natanaël est assailli par les lettres, dans quelques scènes impressionnantes). Cela vous permettra également de découvrir comment la petite fille aux allumettes utilise la dernière qu'elle a en main...


Et j'aime beaucoup la phrase qui sert de code pour sauver les personnages : « Ce n'est parce que c'est inventé que ça n'existe pas » !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Patricia 13/01/2010 09:52


Alors il FAUT que tu lises Cyrano, par exemple, ou encore L'Amoureux, c'est magnifique de poésir et de délicatesse...


Yohan 17/01/2010 20:05


Merci pour ces indications, je vais voir ce que je peux trouver à la médiathèque...


Patricia 09/01/2010 14:04


J'ai également beaucoup aimé ce film et, une fois de plus, ai été transporté dans l'univers unique de Rebecca DAUTREMER...


Yohan 13/01/2010 07:53



Je ne connaissais pas Rebecca Dautremer, mais son univers est effectivement très attirant !