Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 07:50

Fait rarissime, je suis allé voir ce film deux fois. Et mal m'en a pris. Car si j'étais inceptionenthousiaste à la sortie de la première projection, cela est retombé assez violemment à l'issue de la seconde.

 

Mais prenons les choses dans l'ordre. Dom Cobb est un extracteur : il peut extraire de l'esprit d'un quidam ses rêves, et intervenir à l'intérieur. Mais lorsqu'on lui propose d'insérer une idée par le biais des rêves (faire une incpetion, donc), cela se complique. Car l'inception est beaucoup plus complexe que l'extraction.

 

Alors, pour ce qui de l'enthousiasme de la première fois, je dois dire que cela doit beaucoup à l'empathie que j'ai pu avoir pour les héros de cette histoire abracadabrantesque. Tous ont leurs raisons pour agir comme ils le font, et comme il n'y a pas de véritable méchant (ou alors pas identifié), j'ai éprouvé beaucoup de sympathie pour cette équipe de pros, et cela de Cobb, le leader, au chimiste Yussuf qu'on voit finalement très peu. Le casting est au petits oignons, avec un Di Caprio douloureux à souhait, Ken Watanabe cynique au possible, Cillian Murphy parfait en cobaye guindé, Thomas Hardy et Joseph Gordon-Levitt en duo électrique et les demoiselles Cotillard et Page qui ajoutent à ce casting réussi.

 

Ensuite, j'ai pris cela comme un vrai film d'action, qui avait un a priori intéressant (la manipulation des rêves), qui aurait certes pu être exploité plus profondément mais qui n'a pas posé problème plus que cela.

 

Et là, je crois que c'est mon drame, je suis tombé dans la volonté de chercher une explication au film. Et pour cela, une seule solution, revoir le film. Et c'est là que le bât blesse, car cette deuxième vision m'a fait sauter aux yeux toutes les astuces scénaristiques utilisées par Nolan pour instiller le doute chez les spectateurs. Que ce soit une alliance qui est parfois là, d'autres non, des phrases sibyllines ou un plan final malicieux, on ne peut que se rendre compte de ces choix un peu trop appuyés pour être vrai.

 

L'autre problème, c'est qu'on se rend compte du déséquilibre entre un début onirique réussi, où Nolan tente d'utiliser le rêve dans le scénario, et une deuxième partie qui tourne au James Bond, même si les scènes dans l'hôtel sont très réussies. Disparités qui posent aussi des questions sur le mécanisme de l'inception et de l'extraction (quel est le rôle des totems ? Pour ma part, je pense que c'est une mystification pour convaincre Ariane de les suivre, et ils ne servent donc à rien). Nolan ne les explique jamais vraiment, ce qui laisse assez de flou pour alimenter toutes les discussions (superfétatoires d'après moi, car je suis quasiment certain que seul ce qui est présenté dans le film peut se justifier sur tous les plans du scénario).

 

Voilà donc un film dont j'allais volontiers faire la pub, avant d'être beaucoup moins emballé. En fait, je vous conseille d'aller le voir, mais une seule fois. Et s'il reste des zones d'ombre, gardez-les pour vous et n'essayez pas de les combler, car c'est le début soit d'une désillusion, soit de discussions interminables qui ne connaîtront jamais de fin. Mais pour la maetria de Nolan et certaines scènes du film, je vous incite tout de même à y aller !

 

Les avis de Pascale (qui l'a vu deux fois, et que ça n'a pas gêné), et Thom (très réservé. Pour une fois qu'il parle cinéma !)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jean-François 30/08/2010 08:57



Le thème était si prometteur... il lui a manqué un brin de sophistication, un brin de mystère, un brin d'intellectualisme au lieu de cette surenchère d'effets spéciaux, de courses poursuites (les
scènes d'hiver sont trop daube, du sous 007 ultra sucé 15000 fois)... de grands réalisateurs s'en seraient passés, on peut instiller le doute, l'angoissse sans ces surenchères là (cf. Hitchcock,
Kubrick, Tarkovski)...


dommage...



Yohan 30/08/2010 19:25



En effet, il manque du mystère... c'est certainement la raison pour laquelle la seconde vision a été fatale, le film étant finalement trop transparent !



Ys 29/08/2010 23:26



Et voilà, je l'ai vu (et je n'ai même pas raté mon train). Bon, je m'attendais à plus complexe encore...


Alors oui pour les acteurs : Di Caprio est décidément bon en père-mari hanté (vois Shutter Island) et Ken Watanabe, je lui envoie une demande en mariage (et la VF est vraiment une grosse daube de
lui coller un tel accent !). Et Michael Caine alors, tu l'oublies ! Bon, il apparait peu, comme dans Batman, mais c'est toujours un bonheur. Par contre, je n'ai pas été sensible au charme de
Marion Cottilard.


Je resterai sur cette version, plus tard peut-être le DVD pour les effets spéciaux (superbe scène de flottements dans l'hôtel).



Yohan 30/08/2010 19:24



Bah voilà, il ne faut pas désespérer ;-)


Les acteurs sont très bons, et la deuxième vision ne m'a pas enlevé cette impression. Comme toi, j'ai une petite retenue sur Cotillard, mais cela ne gâche pas le film.


Et effectivement, on peut s'attendre à plus complexe, notamment dans ce niveau 3 qui ne ressemble à aucun moment à un rêve avec son action à la James Bond. Je trouve d'ailleurs que c'est la
faiblesse du film, de construire des rêves trop proches des productions hollywoodiennes !



Laetitia 11/08/2010 14:28



Je ne l'ai vu qu'une fois et j'ai passé un bon moment ! Honête dans le genre blockbuster quoi :-) Pour moi, il y a bien une méchante... c'est Marion Cotillard (qui en fait des caisses
non ?!) ! Et pour les totems... effectivement, je guettais le moment ou "Juno" (un brin trop perspicace d'ailleurs pour une si jeune et inexpérimentée étudiante !) sortirait le sien mais ça
n'est jamais arrivé ! Reste le dernier plan qui m'a bien plu... encore une fois : dans le genre !!



Yohan 18/08/2010 22:32



Dans le genre Divertissement de l'été, c'est très réussi effectivement. Mais il n'atteint pas le niveau des chefs d'oeuvre, car il manque de mystère...



zarline 11/08/2010 09:54



J'ai pour ma part beaucoup aimé mais je ne l'ai vu qu'une fois. Avec ce genre de films ou de livres, je crois qu'il ne faut pas chercher à tout comprendre ou à tout expliquer parce qu'on est à
chaque fois déçus. C'est un peu comme avec les histoires de voyages dans le temps, quand on repense au scénario, il y a toujours quelque chose qui cloche. Bref, c'est pour moi un excellent
divertissement, avec un scénario qui tient en grande partie la route et de très bons acteurs. J'espère que mon avis ne changera pas après la sortie en DVD ;-)



Yohan 18/08/2010 22:31



Après ma première vision, j'étais convaincu que c'était un film intéressant. Et finalement, je n'y vois plus qu'un siple divertissement, certes réussi, mais plus aussi éblouissant. Il est
descendu d'un niveau, et c'est ça qui a créé ma déception !