Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 22:05

glu.gif[Déjà paru sur Biblioblog] Quatre gamins, dans la banlieue d'Edimbourg dans les années 70 : Carl, Terry, Andrew et Billy. Quatre ados qui vont grandir ensemble, dans ces années marquées par la crise économique, l'apparition du Sida et le développement des drogues de synthèse. Quatre amis liés par un passé commun, mais qui prendront des chemins différents.

 

Pour ces quatre jeunes gens, la vie à Edimbourg est loin d'être la panacée. Ils sont pourtant fiers de leur ville, et pour rien au monde ne quitteraient cet endroit qui est le centre de toute leur vie. Celle-ci tourne autour du sexe, grande affaire de ces gamins qui rivalisent dans les conquêtes féminines, en particulier Terry, et qui craignent d'être le dernier à être dépucelé. Vie qui a également pour attraction le football, avec l'opposition des deux équipes de la villes (Heart of Midlothian, les protestants, contre Hibernians, les catholiques) et des matchs qui donnent souvent lieu à des batailles rangées.

 

Mais l'attraction d'Edimbourg devient, en particulier pour Carl, de moins en moins forte. Un voyage ensemble en Italie en 1990 pour assister à la Coupe du Monde, puis un séjour à Munich lors de la fête de la bière ouvrent les yeux de certains d'entre eux sur la richesse de ce qui existe en dehors de leur ville d'origine. Carl, devenu un DJ reconnu, prend ses distances avec le monde de son enfance et par là-même, avec ses amis.

 

Pour ceux qui restent, comme Terry,  l'univers semble bouché : pas de boulot en perspective, et un retour douloureux chez sa mère. Pour Billy, même si sa carrière de boxeur est avortée, il réussit à rebondir sur sa renommée pour sortir du marasme dans lequel la ville est plongé. Enfin, Andrew, le petit dernier, le plus atypique de la bande, le moins expressif, paie cher sa vie de débauche.

 

Irvine Welsh, que je découvre pour l'occasion, fait d'Edimbourg le cœur du roman. Ce dernier est à la fois la narration de l'initiation de quatre amis à la vie, sexuelle, amoureuse ou professionnelle, mais également une chronique de l'évolution de cette ville. La fin du roman, dans les années 2000 au moment du festival qui anime la ville, est en opposition totale avec la vie de certains habitants comme Terry, à mille lieux de la vie mondaine qui peut y exister.

 

Roman social, qui plonge chez les classes populaires, parfois cru à la fois dans le langage et dans la relation au sexe, Glu laisse une impression de misère terrible qui pèse sur la ville. Mais par la présentation de ces quatre personnages (une partie, à chaque époque évoquée, est consacrée à l'un d'entre eux) permet de montrer que surmonter cette misère est possible, par différents moyens, mais que le prix à payer est certainement de couper quelques liens avec le passé.

 

Glu, d'Irvine Welsh

Traduit de l'anglais par Laura Derajinski

Ed. Au Diable Vauvert

Partager cet article

Repost 0

commentaires