Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 18:19

Nouveau retour sur les romans sélectionnés lors de cette quatrième édition du prix biblioblog, avec le roman de Marie Casanova, Et l'odeur des narcisses :

 

Certainement le livre le plus écrit de la sélection, mais j'ai justement eu l'impression que le style prenait parfois le pas sur le fond. Du coup, je me perdais dans les méandres de cette histoire (pourtant pas si compliquée), entre Cayenne, l'Italie, la Corse et Metz. Marie Casanova a une plume et une manière personnelle de raconter les histoires, c'est indéniable. Mais je pense que je n'y suis pas particulièrement sensible. Alors, il reste des images fortes, comme ce charnier dans le bagne de Cayenne où les crocodiles jouent avec les têtes des condamnés, ou ces séances de cinéma qui se transforment en flirts inattendus. On découvre les paysages, les odeurs et les conservatismes de la Corse, mais j'ai manqué d'empathie pour Thérèse. Et pourtant, sa vie ne manque d'épisodes pour en avoir, de l'empathie, pour cette femme boîteuse, aux amours ratés ou inadéquats et à la solitude affermie. Mais voilà, j'ai lu ce roman sans déplaisir, mais sans beaucoup d'émotion.

 

Et l'odeur des narcisses, de Marie Casanova

Ed. Galaade

Partager cet article

Repost 0

commentaires