Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 19:06

Depuis quelques temps, le dimanche est une journée poétique sur bon nombre de blogs dédiés à la littérature, et plus largement aux livres. J'ai décidé, une fois n'est pas coutume, de sacrifier à cette tradition, mais en apportant une petite touche personnelle. Parce qu'un futur voyage va m'emmener au-délà des Alpes, j'ai choisi de m'intéresser à ce qui, à mes yeux, est la plus belle description de ce pays qu'il me tarde de découvrir. Et c'est avec une émotion particulière que j'ai retrouvé les paroles, malicieuses et si subtiles, de ce monument poétique qu'est « Je t'aime à l'italienne ». Revoir Frédéric François se trémousser en parlant avec les mains, comme il le dit si bien dans le refrain, est un moment inoubliable. Et quelle belle description de l'Italie : aucun cliché trait si typique de ce pays ne nous est épargné caché. On se promène de la Sicile à Milan, en passant par Rome. Sans oublier quelques mentions culturelles : Fellini, la musique,... Bref, un pur moment de bonheur, que je vous laisse (re)découvrir.


Oh oh oh oh je t'aime à l'italienne
Oh oh oh oh je t'aime à l'italienne

J'ai au fond du cœur une drôle de chanson sicilienne
Que tu sais par cœur car ma vie ressemble à la tienne
Je t'aime plus fort que les volcans de l'Italie
Quand résonne encore le bruit des verres de Chianti

Refrain

Oh oh oh oh je t'aime à l'italienne
Oh oh oh oh je t'aime à l'italienne
J'ai le cœur qui bouge, je parle avec les mains
Et je vois tout rouge si tu parles à quelqu'un
Quand le vent du sud me joue la musica
Je chante avec lui, rien que pour toi

Oh oh oh oh je t'aime à l'italienne
Oh oh oh oh je t'aime à l'italienne
Notre histoire d'amour ressemble à la dolcevita
J'ai loué pour un soir tous les violons de la Scala
Il y a sur tes lèvres un peu de Fellini Roma
Et moi dans mes rêves, j'ai des envies de vendetta

Oh oh oh oh je t'aime à l'italienne
Oh oh oh oh je t'aime à l'italienne
Sur un grand bateau parti pour l'Amérique
Un barracato faisait de la musique
J'ai gardé de lui l'amour des barcarolles
Et le souvenir de ses paroles

Refrain

Oh oh oh oh je t'aime à l'italienne
Oh oh oh oh je t'aime à l'italienne
Oh oh oh oh je t'aime à l'italienne
Oh oh oh oh je t'aime à l'italienne
J'ai le cœur qui bouge, je parle avec les mains
Et je vois tout rouge si tu parles à quelqu'un
Je te veux jalouse, plus longtemps qu'un refrain
L'amour italien te va si bien

Oh oh oh oh je t'aime à l'italienne
Oh oh oh oh je t'aime à l'italienne
J'ai le cœur qui bouge, je parle avec les mains
Et je vois tout rouge si tu parles à quelqu'un
Quand le vent du sud me joue la musica
Je chante avec lui, rien que pour toi



Billet dédicacé à B., Er., El., L., J., O., C. et A. (merci à vous trois pour votre accueil), adeptes des soirées R³ (R., R. et Ringardises)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nina 29/01/2010 20:17


Oh la la c'est une très belle introduction à l'italie, elle est torride cette chanson "je t'aime à l'italienne" Frédéric François a dû faire fantasmer dans les chaumières avec une chanson
pareille !!! Moi aussi j'ai remarqué beaucoup de  poésie le dimanche sur les blogs, mais jamais avec autant d'émotion que ce moment que tu nous offres !!!!


Yohan 01/02/2010 19:44


Pour être torride, elle l'est ! Oh oh oh oh, je t'aime à l'italienne. Au fait, elle est dans le kama-sutra, la position à l'italienne ?


In Cold Blog 26/01/2010 15:37


Mon pôôôv petit cerveau lobotomisé par F.F. ne te remercie pas. C'est malin : maintenant j'ai cet air incusté dans les méninges pour le reste de la journée !!


Yohan 28/01/2010 22:37


Je ne voulais surtout pas créer de drames avec ce poême du dimanche. J'espère que tu as réussi à penser à autre chose, depuis !


O, C et A 25/01/2010 21:34



C'est vrai que ça donne envie de voyager. Pour aller plus loin, peux-tu nous faire un billet sur F.V ??? Dimanche prochain, par exemple.
Vive les soirée R3.



Yohan 28/01/2010 22:36


Pourquoi crois-tu que nous avons décidé de partir en Italie ?
Pour F.V. ce dimanche, c'est à voir, car je ne voudrais pas faire trop d'entorses à la ligne éditoriale de cet endroit. A moins que je ne change de ligne éditoriale ?!? Ca, c'est une idée !!!
A bientôt pour une autre soirée R^3 !


E. 25/01/2010 19:58


Un très bon billet qui contribuera à démocratiser l'accès à cet artiste malheureusement trop confidentiel. Bravo Y, tu n'as pas démérité !


Yohan 28/01/2010 22:35


Mais c'est vrai, qu'est devenu Frédéric François ? Je suis sûr qu'il gagnerait à revenir sur le devant de la scène (enfin, peut-être que je m'avance...)


F. 25/01/2010 11:19


Dommage que l'analyse critique ne soit pas plus développée, je suis sûre qu'il y aurait plein de choses à dire...
Certes nous sommes loin de ta ligne éditoriale ici, mais chose promise, chose due (quelle intégrité ! ;-)
Signé : une adepte des soirées R^3 (mais point trop n'en faut quand même...;-)


Yohan 28/01/2010 22:34


Je te laisse volontiers l'analyse littéraire ! Car au niveau des images, c'est vrai que c'est un véritable festival !!!