Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2010 2 29 /06 /juin /2010 08:30

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/grandes110/6/0/4/9782878582406.gifDans Ouest, Lambert est le garde chasse employé par M. de L'Aubépine, dont le rêve est de faire tomber Napoléon III et de rejoindre Victor Hugo. Mais ce rêve ne se réalisera jamais.


Pourtant, François Vallejo a imaginé cette rencontre entre l'Aubépine et Hugo, mais elle n'a pas été retenue dans le manuscrit final. Son éditrice, Viviane Hamy, a décidé de publier ce récit dans un ouvrage à part, qui donne un nouvel éclairage à l'œuvre initiale.


On retrouve donc Lambert, sa fille Magdeleine et le baron de l'Aubépine au moment où ils quittent la propriété pour se rendre à Guernesey, chez Victor Hugo. Alors que le baron est persuadé d'être attendu par l'opposant au régime, Lambert ne partage pas l'optimisme de son patron. Le voyage est fatigant, difficile, et la traversée du petit bout de Manche n'est pas de tout repos. Néanmoins, ils arrivent à destination, et sont reçus par Hugo. Mais, alors que Lambert attend des instructions pour mener la révolte, Hugo ne lui dit rien. Lambert comprend que, malheureusement, Hugo n'a aucunement l'intention de donner des responsabilités à ce baron de province.


Dans cette échappée loin du manoir qui au coeur de l'intrigue de Ouest, François Vallejo donne une autre dimension aux rêves du baron. Alors que ceux-ci sont toujours vus comme des possibilités lointaines, ils deviennent ici une possibilité tangible, avec la présence de l'écrivain. Mais la présence ne suffit pas, et la désillusion du baron est rendue de manière beaucoup plus sensible. La pitié éprouvée pour le baron est d'ailleurs beaucoup plus forte.


L'autre élément très intéressant de ce court texte est de voir comment François Vallejo traite la figure de Hugo. S'il est habitué aux recours à des personnalités historiques dans ses autres romans, l'auteur aborde la personnalité de l'écrivain de manière assez surprenante. Hugo n'est pas un écrivain et un homme politique de grand intérêt, mais c'est un être qui a des désirs, et qui cherche à assouvir même les plus vils d'entre eux. Cette image de Hugo, assez iconoclaste pour un maigre connaisseur de Hugo comme moi, déroute et apporte du piment à cette rencontre ratée.


Voilà donc un petit apport supplémentaire à l'œuvre de Vallejo, qui n'a pas vocation à être lu de manière indépendante, mais qui est un éclairage et un angle supplémentaire dans la lecture de Ouest.

 

Autres romans de François Vallejo : Groom, Ouest, L'incendie du Chiado, Vacarme dans la salle de bal, Madame Angeloso

 

Dérive, de François Vallejo

Ed. Viviane Hamy

Partager cet article

Repost 0

commentaires