Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 18:30

demain-une-oasis.jpgLes hommes, qui ne peuvent plus vivre sur Terre, mènent des campagnes dans l'space où ils terraforment des espaces, afin de permettre l'implantation d'humains. Sur Terre, la situation géopolitique a été bouleversée : les pays se sont regroupés pour avoir un poids plus imporant. Mais alors que des millions sont dépensés pour la recherche spatiale, personne ne s'intéresse à l'Afrique, comme d'habitude. Un petit groupe d'activistes a décidé de mener des campagnes our sauver la population africaine. Et comme les volontaires sont peu nombreux, le kidnapping est a seule façon d'amener les gens en Afrique pour les faire participer.

 

C'est ainsi que l'interne, médecin et scientifique à l'agence spatiale, est l'objet d'un enlèvement. D'abord incrédule, il fait le rencontre de ceux qui l'ont enlevé et prend une part de plus en plus importante à leurs actions. Il leur servira également de taupe au moment voulu.

 

Voilà un roman d'anticipation très intéressant. Ecrit en 1994, puis réédité, Ayerdhal fait preuve d'un sens politique aigu. Car la situation décrite, loin d'être une construction de l'esprit, est tout à fait vraisemblable. Cette poursuite effrénée de nouvelles terres à transformer, à habiter, se fait au détriment des voisins sont on nie l'existence. Tout comme aujourd'hui on ne prend pas les mesures nécessaires (et réalisables) pour éradiquer la faim et quelques grandes épidémies dans le monde.

 

Mais revenons au roman. A travers le description de ce camp de clandestins qui mettent tout leur courage dans l'engagement humanitaire, sans limite et parfois au détriment de leur propre santé, l'auteur décrit ce qu'est l'abnégation lié à ce choix de vie. Mais ici, les seuls moyens lgaux ne sont pas suffisants, et l'enlèvement comme l'espionnage sont nécessaires pour lutter contre les puissances qui refusent d'entendre ce qu'ils ont à dire. 

 

Ayerdhal signe un très bon roman, doublé d'un livre où l'engagement politique est toujours présent. Car c'est une erreur de laisser l'intervention politique aux professionnels, et il est nécessaire que chacun prenne sa place dans la construction de la société qui est notre bien commun.

 

L'avis de Coeur de Chêne (que je remercie pour le prêt), Emmyne

 

Demain, une oasis, d'Ayerdhal

ed. Le diable Vauvert

Partager cet article

Repost 0

commentaires

emmyne 14/03/2011 09:31



Oui, un engagement politique au vrai sens du terme. Je vais poursuivre le voyage en utopie avec Ayerdhal, mais finalement il ne sera pas présent au salon du livre, déçue, déçue.