Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 18:55

chroniques-de-jerusalem.jpgSi vous pensez que la bande de Gaza est un groupe de Rock, Ramallah une marque de bonbons et Hébron le nom d'un désherbant, ou si vous n'avez jamais vraiment compris les enjeux des conflits au Moyen-Orient, comme moi, alors cette BD est faite pour vous.

 

Guy Delisle y raconte sa vie pendant un an à Jérusalem. Il a suivi sa femme qui travaille dans le milieu humanitaire. N'ayant pas d'activité salariée, il profite de son séjour pour visiter Jérusalem, Israël et les territoires palestiniens. Plutôt que par le biais de longs discours historiques ou politiques, c'est par la description de son quotidien que Delisle plonge le lecteur dans les habitudes du pays.

 

Et le résultat est passionnant. Car non seulement il rend accessible des sujets géopolitiques complexes (le découpage de Jérusalem en différents quartiers, l'implantation des colonies israéliennes), mais il les donne aussi à voir. Le mur de démarcation entre Israël et Gaza est un des lieux les plus dessinés par Delisle. Certains passages sont saisissants, comme ceux où il se rend dans le quartier des juifs ultra-orthodoxes de Mea Sharim. Personne ne travaille vraiment, les hommes se consacrant presque exclusivement à l'étude de la Thora. Le narrateur manque d'ailleurs de se faire lyncher car il a osé traverser le quartier en voiture le jour du Shabbat, ce qui est rigoureusement interdit.

 

Un autre passage époustouflant est celui de la visite à Hébron. Dans la ville où vivent des colons israéliens et des palestiniens, une rue est couverte d'un filet de protection afin que les palestiniens qui marchent ne reçoivent pas sur la tête des projectiles venus des fenêtres des colons. Le fait de la voir dessiner est un atout indéniable pour l'ouvrage.

 

Delisle n'hésite d'ailleurs pas à prendre parti, notamment lorsqu'il compare deux visites organisées l'une par les arabes, l'autre par les juifs. Mais il accorde également au récit beaucoup d'humour et de quotidien. La recherche du plus beau parc de jeux ou les embouteillages interminables rythment la vie du canadien et de sa famille. Un ouvrage passionnant dans ce qu'il décrit et époustouflant dans la manière dont il le fait. Brillant !

 

L'ouvrage a reçu le prix du meilleur album au dernier festival d'Angoulême et je vous invité à visiter le site de l'auteur.


Chroniques de Jérusalem
de Guy Delisle

Éd. Delcourt - Shampooing

Partager cet article

Repost 0

commentaires

zarline 04/04/2012 21:51


Prêté par ma soeur depuis peu et tu me donnes vraiment envie de m'y attaquer dès ce week-end pasquale. 

Yohan 07/04/2012 14:37



C'est un prêt aussi qui m'a fait plonger dans les aventures de Guy Delisle et je remercie encore l'amie qui a eu cette excellente idée. C'est un ouvrage passionnant !