Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 18:00

cabaretSi on m'avait dit que je passerai un réveillon de nouvel an au Cabaret, je n'y aurai pas cru un instant. Pourtant, c'est ce qui s'est passé cette année. Enfin, quand je dis cabaret, c'est un peu trop simple, comme expression : il s'agissait de Cabaret New Burlesque, comme celui que présente Mathieu Amalric dans son dernier film, Tournée. Mieux, les artistes sur scène étaient celles du film, et j'ai pu découvrir en direct les numéros de Mimi Le Meaux ou de Dirty Martini. Et ce fut une franche partie de plaisir !

 

Le principe : une maîtresse de cérémonie, Kitten on the Keys, introduit ses camarades par le biais d'intermèdes toujours décalés, parfois en chanson. Ensuite, on découvre chacun des numéros, qui se terminent invariablement par un mise à nu de l'artiste (au sens propre), mais le tout dans un chorégraphie souvent recherchée et avec des idées assez folles.

 

Ainsi, si certains sont plus dans un esprit classique, comme ceux de Evie Lovelle, d'autres sont de véritables shows, comme le clou du spectacle, avec Dirty Martini jouant dans un costume représentant la bannière étoilée la corruption des Etats-Unis. Ou comme le strip-tease de l'homme de la troupe, Roky Roulette, en équilibre sur un cheval sauteur (numéro bluffant au possible).

 

Julie Atlas Mutz présente elle deux numéros plus proches du cirque, notamment avec celui du ballon dans lequel elle parvient à entrer (une scène marquante du film). Mais la star, c'est incontestablement Mimi Le Meaux, vedette de Tournée, et qui signe notamment un numéro en danseuse à pagne hallucinant.

 

Spectacle totalement asexué, les femmes prenant autant de plaisir que les hommes, il fait plaisir à voir car les artistes ont des corps loin des canons habituellement vus dans les média, et il est assez clair qu'elles assument leurs formes plus rondes que celle des mannequins anorexiques sans aucun problème. D'ailleurs, il serait dommage qu'elles s'en privent, car le spectacle est d'une sensualité et d'une sexualité folle, tout en n'en cachant pas les effets pervers, avec le numéro de la main violant l'intimité de l'artiste.

 

La suite de la soirée, dans le cadre de la Cité Universitaire, a vu la tenue d'un concert de Jessy Evans, puis une soirée dansante sur place. Et vu que le tout était accompagné de quelques coupes et d'une excellente compagnie (merci à tous, la soirée était vraiment très agréable !), je peux dire que ce cabaret new burlesque fut l'occasion de l'un des mes réveillons les plus réussis et inattendus ! 2011 démarre sur de bonnes bases !

 

Le spectacle se  joue jusqu'au 15 janvier au théâtre de la Cité Internationale, et passera 2-3 jours au 104, vers le 20 janvier. Bien entendu, courrez-y !

 

Et bien entendu,

meilleurs voeux à tous pour cette nouvelle année !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

dasola 03/01/2011 13:53



Bonjour Yohan, à te lire, je sens que tu as passé un excellent réveillon en compagnie de dames et demoiselles bien sympathiques. Cela doit faire plaisir. C'est bien que les "rondes" s'assument
comme elles sont. Bonne journée.



Yohan 05/01/2011 22:19



Le réveillon fut excellent, en effet !


Pour ce qui est artistes, elles ne sont pas toutes rondes, loin de là (Seule Dirty Martini a une corpulence plus imposante). Mais elles ont toutes un physique qu'elles assument totalement, et
c'est cela qui est chouette !



Choupynette 03/01/2011 13:50



j'ai vu quelques images à la télé, c'est magnifique!



Yohan 05/01/2011 22:11



Un très chouette spectacle, très sensuel et très bien chorégraphié, et plein d'humour, aussi ! Bref, un très bon moment !



Lo 02/01/2011 22:08



Bonne année à toi !


J'ai hâte de voir ce spectacle aussi, c'est prévu à la fin du mois par chez moi !



Yohan 05/01/2011 22:11



Merci Lo, j'espère qu'elle sera également très bonne de ton côté !


Le spectacle est vraiment un très bon moment de plaisir, et j'espère que tu en prendras autant que moi !