Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 19:11

bouquinerAnnie François travaille dans une maison d'édition. Sa vie, elle la passe entourée de livres : les professionnels qu'elle lit et corrige au bureau, les personnels qui envahissent son appartement, sans compter ceux de son compagnon dans lesquels elle pioche de temps à temps.

 

Sous forme d'abécédaire, mais pas dans l'ordre alphabétique, elle raconte son rapport aux livres, parfois compulsif, boulimique, narre des anecdotes sur sa vie avec les bouquins qui ont une place primordiale dans sa vie, surtout dans les périodes où la maladie l'oblige à rester couchée. Elle a un rapport physique avec les romans ou essais qu'elle aime, appréciant de les toucher, les palper et ayant beaucoup de mal à les prêter.

 

Si j'ai apprécié cette chronique d'une lectrice assidue, je ne me suis pas retrouvé dans son portrait. Déjà, je n'ai pas une attirance matérielle pour les livres. J'aurai du mal à lire sur un écran, mais je ne fétichise pas le livre que je tiens entre mes mains. Qu'il soit neuf ou pas, emprunté ou non, avec des cornes,... m'indiffére totalement. Annie François a par exemple un a priori négatif sur les bibliothèques, lieu qu'elle ne fréquente pas, alors que pour ma part j'aime beaucoup flâner en bibliothèque,  car le livre emprunté, même s'il n'est pas ouvert, ne coûte rien. Pour ma part, l'idée de me séparer de livres pour raison de place ne me pose aucun problème, même s'il y en a certains auquels je tiens un peu, tout de même !

 

Surtout, j'ai du mal à faire passer la lecture avant tout. Je ne suis pas du genre à lire l'intégrale de l'oeuvre d'un auteur dont je viens d'aimer un livre, ou du genre à oublier ce qui se passe autour de moi lorsque je lis. Loin de moi l'idée de dénigrer ceux qui ont ce type de relation à la lecture, mais il est vrai que lire ce témoignage, assez bien écrit par ailleurs, ne m'a pas toujours parlé. En fait, j'aime lire, je passe du temps à cette activité, mais finalement, je lis assez lentement et surtout, je ne pense pas avoir un rapport compulsif aux livres. Bien sûr, j'ai dans ma bibliothèque de quoi tenir un moment, mais c'est uniquement pour avoir le choix en temps voulu !

 

Bouquiner, d'Annie François

Ed. Points

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Karine:) 27/12/2010 14:32



Je ne l'ai pas lu... mais je me reconnais drôlement dans ce portrait.  Surtout pour l'impossiblité de me débarrasser de livres, en fait.



Yohan 01/01/2011 18:32



Je savais qu'il correspondrait aux profils de certains blogueurs ;-)



Laetitia BERANGER 10/12/2010 10:10



Ne serions-nous pas en présence d'un merveilleux déni de PAL ?!



Yohan 10/12/2010 17:18



Je ne vois vraiment pas pourquoi tu dis cela. J'ai juste des livres dans ma bibliothèque, que je n'ai pas tous lus, mais qui auront un jour leur heure. Rien de plus ;-)



Flo 08/12/2010 17:25



Mais c'est que tu te livrerais presque, dites donc ! 


La lecture de cet essai ne me tente pas, mais c'est plaisant de lire ton billet...!



Yohan 08/12/2010 20:09



Oui, je suis dans une période de transparence... c'est mon Wikileaks à moi !



emmyne 07/12/2010 22:07



Compulsive, fétichiste, collectionneuse...je cumule l'ensemble ainsi que ta conclusion...et pourtant, comme toi, je ne suis pas retrouvée dans ce livre lu pourtant avec plaisir. J'en ai surtout
aimé certaines formules sur la relation au livres.



Yohan 08/12/2010 20:08



Un peu pareil, pas lu avec déplaisir mais en plus, une relation aux livres très différentes de la mienne.



In Cold Blog 07/12/2010 13:42



Contrairement à toi, il semblerait que j'aie beacuoup de points communs avec cette dame quant à ma relation avec les livres. Certainement que ce livre devrait me parler plus qu'à toi.
PS : même si tu n'es pas fétichiste des livres, n'oublie pas que tu as toujours un livre à récupérer



Yohan 08/12/2010 20:06



Je n'oublie pas que tu as toujours un roman à moi. D'ailleurs, lorsque nous aurons fixé un rdv, je pourrai t'amener Bouquiner, pour que tu vérifies si tu as beaucoup de points communs avec Annie
François.