Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 08:06

atterrir.jpgAlors qu'elle rentre d'Espagne, une jeune néerlandaise est assise à côté d'un vieil espagnol qui va rendre visite à son fils. Elle entame une discussion, coupée par une collation et une sieste. Au moment de descendre, elle pense reprendre la conversation interrompue. Malheureusement, l'homme est mort, d'un arrêt cardiaque. C'est cette mort qui débute le roman de Laia Fabregas.

 

Atterrir est un roman à deux voix. Celle de la jeune femme, qui parcourt l'Europe pour retrouver cent personnes. Ces personnes ont leur nom sur une liste, et on ne découvre que petit à petit le point commun de toutes ces personnes. Car qu'y a-t-il en commun entre une journaliste néerlandaise, une jeune tenancière de bar ou un jeune berlinois ? C'est une part du mystère qui parcourt le roman.

 

L'autre voix est celle du vieil espagnol, mort dans l'avion. Il raconte son histoire, son départ d'Espagne un peu par hasard, avec une simple valise en carton, pour être embauché dans une usine aux Pays-Bas, comme beaucoup de ses compatriotes. Il évoque sa vie dans les campements dédiés aux immigrés espagnols, sa rencontre avec Wilemine, qui deviendra sa femme. Puis son retour en Espagne, à Figueras, pour essayer d'améliorer la santé de son épouse.

 

Le texte est à deux, mais il donne également l'occasion de voyager dans deux sociétés différentes. On navigue constamment entre les Pays-Bas d'aujourd'hui, où une jeune femme tente de répondre à une énigme de son passé, et l'Espagne , pays d'origine et lien indéfectible pour un homme qui a choisi temporairement de partir. Evidemment, ces deux histoires vont se croiser, se rapprocher et se séparer, dans une construction habile et efficace qui évite tout pathos excessif.

 

Laia Fabregas est d'origine espagnole, comme son nom le laisse penser. Mais elle a choisi de vivre aux Pays-Bas et écrit dans la langue de son pays d'accueil. Elle mêle donc dans le roman les deux pays qui ont marqué son parcours et donne à lire une intrigue prenante, servie par une jolie plume.

 

Atterrir de Laia Fabregas

Traduit du néerlandais par Arlette Ounanian

Ed. Actes Sud

Partager cet article

Repost 0

commentaires

zarline 16/10/2012 22:15


Le mélange entre ces deux cultures est plutôt tentant. Je ne connaissais pas du tout ce roman, mais j'ai bien envie d'essayer. Surtout que les auteurs soit espagnols soit hollandais ne sont pas
vraiment présents dans ma PAL. Merci pour l'idée. 

Yohan 23/10/2012 08:25



J'ai lu ce roman sur les conseils de ma libraire et je les en remercie. Ici, le mélange des cultures est très intéressant et la plume de l'auteur vaut le détour. Et l'intrigue est très prenante !