Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 08:18

argoJe crois qu'avant de voir un film de Ben Affleck, je ne l'avais jamais vu comme acteur. J'avais un a priori assez négatif sur l'acteur (c'est parfois stupide comment on se construit des idées !). Depuis The town, sa précédente réalisation, j'avais revu mon jugement. Avec Argo, son dernier film, c'est sûr : Ben Affleck a un vrai talent de réalisateur et d'acteur (il joue dans ses deux films et est assez convaincant). Dans Argo, il réussit à rendre une tension assez incroyable, avec une grande efficacité.

 

L'affaire des otages américains en Iran est assez connue. Celle racontée dans ce film l'est moins. A moment de l'invasion de l'ambassade américaine par les manifestants iraniens, six ressortissants américains arrivent à fuir et à se réfugier à l'ambassade canadienne. Mais le Canada ne peut pas éternellement cacher les fuyards recherchés par la police iranienne. La CIA monte donc une grande opération pour les exfiltrer, l'opération Argo.

 

Tout cela semble bien banal, sauf que le prétexte qui va permettre aux ressortissants de s'échapper (ou pas) est le tournage d'un faux film de science-fiction. L'intrigue est donc centrée autour de ce faux projet, de sa naissance dans les bureaux de la CIA à l'imprégnation avec les lieux de tournage à Téhéran, en passant par la recherche des producteurs et des finances. On passe ainsi de Hollywood gangréné par des incapables et des frileux à la vie à Téhéran, gouverné par des extrémistes religieux.

 

Ben Affleck réussit parfaitement ce changement d'univers, régulier dans le film. Il rend également parfaitement la tension parmi les otages, qui ne savent pas s'ils doivent faire confiance à cet huluberlu débarqué de nulle part avec un projet fantaisiste. Surtout, Ben Affleck donne un rythme trépidant à cette histoire. La scène d'ouverture est formidable et donne parfaitement le ton de ce film : on voit les manifestants encercler l'ambassade américaine, avec un mélange d'images d'archives et de fiction tout à fait saisissant.

 

Ben Affleck se donne le beau rôle, celui du potentiel sauveur, mais il n'en fait pas trop et rend son personnage attachant. A ses côtés, beaucoup d'acteurs inconnus pour ma part, tous très convaincants. Il faut néanmoins souligner la performance du duo de producteurs, incarné par John Goodman et Alan Arkin, très drôles. Bref, un film efficace qui décrit une affaire géopolitique cocasse et peu connue.

 

Autre film de Ben Affleck : The town

Partager cet article

Repost 0

commentaires