Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 18:16

acting.jpgGepetto partage sa cellule carcérale avec Horace. Horace n'est pas très loquace et Gepetto passe son temps devant la télé, constamment allumée. Leur quotidien est bousculé par l'arrivée de Robert, un acteur qui tente d'expliquer son métier et d'en apprendre les rudiments à Gepetto, qui a bien des difficultés à tout assimiler.

 

Du théâtre dans le théâtre, ce n'est pas forcément original. Au cours de la lecture, j'ai pensé à Diderot et à son Paradoxe du comédien, ouvrage élémentaire pour tout comédien, même amateur. Ici, on se retrouve plongé dans l'intimité d'une cellule et Robert va tout faire pour initier son collègue à la magie du métier d'acteur. Mais la conception de l'acteur des deux personnages n'est pas la même : quand Robert se réfère à Hamlet et à Orson Welles, Gepetto répond en parlant des acteurs qu'il voit dans les téléfilms.

 

L'ensemble de texte joue sur cette opposition entre un homme cultivé qui a donné sa vie pour le théâtre et un autre qui ne comprend les subtilités de ce métier, par ignorance. Quand Robert demande à Gepetto de faire des exercices, ce dernier prend toutes les indications au pied de la lettre. Ceci donne au texte une tonalité humoristique, visible notamment dans la discussion sur Laurence Olivier : comment peut-on s'appeler Laurence et être un homme, ce qui déconcerte Robert, abasourdi qu'on puisse ne pas connaître ce grand acteur anglais.

 

Xavier Durringer profite de ce beau texte pour faire part de son approche du métier de comédien et du désarroi des acteurs, souvent obligés de cachetonner dans des productions indigentes pour pouvoir se nourrir, et par là même de renier leur vision du métier. En plaçant son intrigue dans le milieu carcéral, il laisse entendre que ce métier peut mener au pire. En ayant une vision idéale du métier d'acteur, Robert en est malheureusement la triste illustration. A conseiller à tous les comédiens, amateurs, professionnels ou aspirants.

voie-des-indes.jpeg

 

Film de Xavier Durringer : La conquête (dont je persiste à penser qu'il n'a pas mérité l'accueil très négatif qu'on lui a réservé !)


Ouvrage lu dans le cadre de l'opération La voie des Indés (merci Libfly et Yomu !)

 

Acting de Xavier Durringer

Ed. Théâtrales

Partager cet article

Repost 0

commentaires