Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2009 1 24 /08 /août /2009 09:17

Avouons immédiatement mon inculture : je n’ai pas lu Harry Potter, et ne sais donc  pas comment se terminent les aventures du petit sorcier aux lunettes rondes. En revanche, j’ai vu tous les films qui ont été tirés de ces romans. J’entends déjà la foule hurler son dépit et son indignation face à la version édulcorée de l’œuvre foisonnante de madame Rowling, mais je me contente assez bien de la version cinématographique qui en est donnée.

 

Cet été est donc sorti le sixième volet des aventures de Harry, Ron, Hermione, de leurs professeurs et de leurs adversaires, dirigé par tu-sais-qui. Après avoir découvert l’école, affronté la chambre des secrets, retrouvé le prisonnier d’Azkaban, gagné la coupe de feu et participé à l’ordre du Phénix, Harry fait la rencontre du Prince de Sang-mêlé, ou plutôt de ses anciens livres de cours. Et l’esprit brillant de cet illustre inconnu aidera Harry à affronter les mange-morts, qui sont plus forts que jamais, menés par l’inquiétante Beatrix Lestrange et aidés par Drago Malfoy, le camarade d’Harry qui veut venger son père.

 

De la série de films, ce sixième opus est l’un des plus réussis, avec Le prisonnier d’Azkaban. Non en terme de fidélité à l’œuvre initiale (que je n’ai pas lu, je vous le rappelle, donc pas de comparaison possible), mais d’un point de vue de plaisir de spectateur. Après deux épisodes que je trouvais décevants (un scénario trop classique pour La coupe de feu, un film sans vraiment d’avancées décisives ni de grandes scènes dans L’ordre du phénix), j’ai retrouvé ce qui faisait une partie de mon plaisir : une histoire où les vivants sont les principaux protagonistes, sur lesquels plane la menace de Lord Voldemort, plus puissant que jamais.

 

On y retrouve également l’ambiguïté de certains personnages : le professeur Rogue (incarné par le toujours très bon Alan Rickman) est au centre de cette ambivalence inquiétante. Alors qu’il s’était fait une sorte de virginité dans les épisodes précédents, il redevient l’un des sujets d’attention les plus importants. On retrouve également quelques grandes scènes de combats, comme celle de la grotte, où Harry force Dumbledore à boire un liquide qui pourrait le tuer. Ou cette séquence dans les marais où Harry et ses compagnons affrontent des ennemis cachés dans les roseaux.

 

Surtout, on découvre enfin l’enfance de Thomas Jedusor, qui deviendra plus tard Lord Voldemort. Et tous ces événements, surtout celui qui clôt le film, ne peuvent que créer de l’inquiétude pour Harry et ses amis, qui sentent la menace se rapprocher de manière rapide et inéluctable. Un bon cru que ce sixième opus !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Gwen 31/08/2009 19:27

Youhou, je fais partie du clan retreint des lecteurs (en anglais) qui ont aimé le film. Docteur suis-je normale? OK des libertés/livre peuvent perturber mais c'est la 6ème fois que c'est le cas... J'en ai donc pris mon parti et profite de chaque opus.Vivement le tome 7 en 2 films!

Yohan 02/09/2009 07:18


Merci Gwen de me rassurer sur la qualité de ce film que j'ai bien aimé. pour son coté sombre et la réalité des adversaires d'Harry, un peu lointain dans les films précédents. Et bien entendu,
j'irai voir les deux derniers films !


Emeraude 25/08/2009 09:06

j'ai beau avoir lu les livres, j'avais beaucoup aimé le précédent film (et il me semble avoir bien aimé (sans plus) les autres). Par contre, comme beaucoup je crois, j'ai trouvé ce film assez raté, et pas spécialement en rapport avec les libertés prises par rapport au livre.Je l'ai trouvé trop long, trop lent...

Yohan 26/08/2009 21:32


Marrant comme beaucoup d'avis sont assez négatifs. J'ai vraiment trouvé que l'attention revenait sur les personnages présents, qui sont les vrais ennemis de Harry (Malfoy, lambiguité de Rogue), ce
qui donne une présence plus inquitéante que toutes les créatures éloignées. J'ai pris pas mal de plaisir à voir ce film.


Sibylline 24/08/2009 11:43

Eh bien moi non plus je n'ai pas énormément apprécié le film. Il faut dire que j'avais oublié les épisodes précédents et je peux vous dire que pour quelqu'un qui ne se souvient que des grandes lignes du truc, c'est quand même un film un peu obscur. Je suis sûre que je n'ai pas saisi tout le suspens et les sous-entendus. Mais un film doit pouvoir être apprécié tout seul, non? Si j'avais su, j'aurais révisé avant d'y aller. C'est ce que je conseille aux futurs spectateurs pas assez accros pour avoir tout vu/lu plusieurs fois parce que à part cela, c'est pas mal en effet: beaux effets spéciaux et toujours bon casting. Donc je ne dis pas non plus que ça ne vaut pas le coup d'oeil.D'autant que je me demande si je n'avais pas déjà ressenti cette impression de légère confusion-manque de netteté à la lecture du livre...

Yohan 26/08/2009 21:30


Niveau obscurité, j'ai trouvé que celui-ci était plus clair que le précédent, qui m'a totalement erdu. Ici on retrouve un objectif à la quete de Harry, ces objets dans lesquels Voldemort a caché
son ame. J'ai trouvé que cet épisode redonnait un sens à la série, avec un objectif qu'on avait un peu perdu de vue (battre Voldemort, bien sur, mais pourquoi et comment ?)


bladelor 24/08/2009 10:04

Pour ma part je ne le considère pas comme l'un des plus réussis, et notamment pour certaines libertés prises par rapport au livre, dont cette scène dans les marais qui, je trouve, tombe comme un cheveu sur la soupe. Pour autant j'ai passé un bon moment. Aucune envie de lire la saga ? Pas même un brin de curiosité pour voir si tu aimes ?

Yohan 24/08/2009 19:45


Pour la saga, je me suis dit que ce cerait bien de la lire, mais je n'arrive pas à me décider. Et plus ça avance, plus l'envie s'émousse. Tant pis, je lirai autre chose !