Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2009 5 20 /02 /février /2009 07:38

Benjamin Button est né dans le corps d’un vieillard, et alors que les autres vieillissent, il rajeunit. Voici, en quelques mots, l’intrigue de ce film tiré d’une nouvelle de Francis Scott Fitzgerald dont je vous ai parlé ici.

 

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le film est une libre adaptation de cette nouvelle ; Et comment en-serait-il autrement, puisque le film traite en 2h30 ce que Fitzgerald expédie en 50 pages.

 

L’intrigue est la même, mais les différences sont tellement nombreuses qu’il serait impossible de toutes les lister. Le lieu n’est pas le même : on passe de Baltimore à la Nouvelle-Orléans. Le récit ne se déroule pas de la même manière non plus : on découvre ici le journal de Benjamin, alors que la narration était le fait d’un narrateur extérieur dans la nouvelle. Puis la période de la vie de Benjamin n’est pas identique : ici, Benjamin vit au XXeme Siècle, et participe à la Seconde Guerre Mondiale, alors qu’il est question de la guerre américano-espagnole dans la nouvelle. Enfin, mais c’est loin d’être terminé, il y a un récit encadrant, avec une partie contemporaine se situant pendant le passage de l’ouragan Katherina.

 

David Fincher signe avec ce film une grande fresque, qui débute au lendemain de l’après-guerre. Benjamin naît le jour des festivités de  la victoire. Ensuite, recueillie par la tendre et admirable Queenie, employée dans une maison de retraite, il grandira au milieu des personnes âgées. Puis c’est la rencontre avec Daisy, le début d’une histoire qui durera sous différentes formes très longtemps.

 

Fincher a décidé de faire porter la majorité de son film sur cet aspect, cette longue histoire d’amour entre Benjamin et Daisy. D’une relation épistolaire aux disputes plus graves, de l’installation comme un jeune couple avec un simple matelas aux soins que Daisy prodigue à Benjamin devenu enfant, on suit cette relation, loin de la linéarité habituelle de ce genre de rencontre. Brad Pitt et Cate Blanchett, qui prêtent leurs traits aux deux personnages, sont assez crédibles dans ces rôles assez difficiles, car s’étalant sur une période de temps très longue. Il est d’ailleurs amusant de voir Brad Pitt jouer de son image, en t-shirt et lunettes noires, sur son bateau ou en moto. Mais la galerie des seconds rôles est très intéressante également : Benjamin s’engage sur un remorqueur dirigé par un marin alcoolique qui sous ses airs bourrus est un cœur tendre. A Mourmansk, Benjamin fait la rencontre d’une dame (Tilda Swinton), avec laquelle il connaîtra sous premier vrai amour. Et il y a bien entendu l’image très maternelle de Queenie, qui va l’entourer le plus possible.

 

L’étrange histoire de Benjamin Button est donc un film agréable, qui met un peu de temps à se mettre en place, mais qui plonge le spectateur dans une épopée fantastique. Mon seul petit regret est cette fin un peu expédiée, notamment lorsque Benjamin redevient enfant. Mais pour le reste, il est intéressant de remonter l’horloge du temps en compagnie de Benjamin.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

choupynette 07/03/2009 13:05

Merci!! Brad Pitt est vraiment très juste dans ce film. Il a été très bien mené par le réalisateur, et il prouve qu'avec l'âge il prend vraiment de l'épaisseur.

choupynette 06/03/2009 15:21

J'ai apprécié ce film, sans pour autant le considérer comme un chef d'oeuvre, comme j'ai pu lire ici ou là. J'ai "senti" la longueur du film sans pour autant la subir. J'ai trouvé le jeu des acteurs excellent et l'histoire émouvante.

Yohan 07/03/2009 12:36


Je suis d'accord pour dire que ce n'est pas un chef d'oeuvre. Il y a des passages intéressants, d'autres plus anecdotiques, d'où la longueur que comme toi je n'ai pas subie. En revanche, les
acteurs sont très bons, avec notamment le retour en force de Brad Pitt.

Content de te revoir dans les parages, Choupynette !


Emmyne 23/02/2009 08:41

Même approche que toi sur ce film, je me suis laissée portée malgré quelques longueurs évidentes. Comme toi, j'ai apprécié le jeu de Bratt Pitt sur sa propre image et les personnages secondaires ( je cite aussi en premier le capitaine ! ), et enfin, encore comme toi, j'ai regretté la rapidité du dénouement, cette relation particulière et émouvante de Daisy avec Benjamin enfant.Dois-je lire le livre ?

Yohan 27/02/2009 12:13


Quel avis concordant !!!
Pour le livre, il est très différent, mais est tellement court que tu peux le lire très raapidement. Mais je ne pense pas que cela soit une lecture indispensable !!!


Caro[line] 21/02/2009 16:16

C'est clair, je suis gênée par le point central de l'intrigue, donc forcément, ça passe pas... et je viens de lire la nouvelle, c'est vraiment très différent ! Mais je n'ai pas été emballée pour autant... :-)))

Yohan 27/02/2009 11:55



Comment, tu n'as pas adoré cette nouvelle écrite par un auteur classique ?!? Ferais-tu des infidélités à ton projet de l'année ;-)



Karine :) 21/02/2009 14:56

Il faut définitivement que je voie ce film!!!  Va falloir attendre en DVD par contre parce qu'il n'est pas question que je le voie en français!

Yohan 27/02/2009 11:52


Ils sont si intégristes que cela chez toi pour ne meme pas passer les films en VO ?!? Ou alors tu habites un coin un peu perdu, et comme dans beaucoup d'endroits on ne propose que les version
française ? Dans ma vision étriquée de français, je pensais que vous aviez facilement les films en VO, chez vous, plus facilement qu'ici au moins !!!