Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2008 5 01 /08 /août /2008 20:00

J’arrive un peu après la bataille, mais je tenais à évoquer ce très beau film belge réalisé par Bouli Lanners.

 

En rentrant chez lui un soir ordinaire, Yvan réalise que sa maison, implantée en rase campagne, a été cambriolée. Armé d’une arme de fortune, il décide de rentrer et de découvrir si le voleur est toujours a l’intérieur. Il le retrouve planqué sous son lit, duquel il ne veut pas sortir. Rapidement à bout face à ce cambrioleur de pacotille, il se prend d’amitié pour lui, et décide de l’accompagner chez ses parents, à l’autre bout de la Belgique. Un road movie qui donne l’impression de traverser la moitié de l’Europe, dans des contrées abandonnées, alors que l’intrigue se déroule de bout en bout en pays wallon. Cet effet d’optique est déjà une réussite !

 

Le début du film met immédiatement dans l’ambiance : une situation rocambolesque, où le voleur est tétanisé de peur face au propriétaire un peu balourd. Le début de ce long périple est à l’avenant de cette scène d’ouverture : entre une technique imparable, et quelque peu foireuse pour éviter de s’endormir au volant et la rencontre avec un tueur en série collectionneur de voitures de collection bosselées, on nage dans l’absurde typique de l’humour belge. Le clou de cette partie farcesque est néanmoins pour moi la scène de la caravane dans laquelle ils se réfugient pour se mettre à l’abri de la pluie.

 

Puis, doucement, le film bascule dans une autre ambiance. Les retrouvailles avec les parents sont la première scène qui fait transparaître l’émotion qui va ensuite se diffuser dans tout le film. On y découvre les fêlures de l’un et de l’autre, et le chien jeté du pont de l’autoroute servira de métaphore à cette amitié cabossée, éphémère et poignante. Bouli Lanners parvient aussi à offrir une fin digne, loin de tout sentimentalisme à ce film tout en douceur, qui emmène vers des sentiments inattendus a priori.

 

Une belle surprise que ce film, qui confirme la très bonne santé du cinéma belge : entre les célébrissimes frères Dardenne, la jeune pousse Joachim Lafosse ( Nue propriété) et le très doué Lucas Belvaux (dont il faut absolument voir la trilogie Un couple épatant / Cavale / Après la vie), nos voisins ont vraiment de nombreuses valeurs sûres !!!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Flo 02/08/2008 20:19

Ah que oui, il faut voir la trilogie "Un couple épatant Cavale Après la vie" ! Tu n'as pas encore fait de billet dessus dans la catégorie "films cultes" (à créer ?!) ??...