Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2008 3 18 /06 /juin /2008 09:00

Nouveau passage au théâtre du Rond-Point, avec encore une fois un très bon spectacle. Bon, c'est vrai que c'est une pièce de François Morel, avec François Morel et Olivier Saladin (tous les deux d'anciens membres des Deschiens), donc cela s'annonçait bien. Je vous ai déjà parlé de mon affection pour le travail de François Morel, affection qui ne fait que se renforcer de spectacles en films.

Décor minimaliste : deux chaises et deux tables. Après une introduction pendant laquelle Olivier Saladin incite un volatile à prendre son envol, les deux comédiens entrent sur scène avec chacun une boîte en fer. Dans ces boîtes, des cartes postales, que les Rouchon envoient aux Brochon, et inversement. Et ces cartes postales racontent bien des choses...

Morel et Saladin jouent aussi bien les rôles masculins et féminins. La pièce démarre tambour battant, avec les inquiétudes de l'une des deux protagonistes, qui s'inquiète de l'envoi de son bulletin de mots croisés. Puis on navigue dans différents environnements : le voyage organisé, avec le fêtard de service qui a toujours une bonne blague, les souvenirs de Titus, attaché à un arbre près de la sortie de Mâcon, la plongée dans les souvenirs, et l'analyse des photos qui illustrent les cartes.

Les deux acteurs sont très drôles : François Morel est un acteur de théâtre fabuleux. Il a une expressivité surprenante, et la moindre mimique prend une signification particulière. Il a un visage très malléable, et donne l'impression que ce qu'il fait est facile (ce qui n'est pas vrai du tout, vous pouvez me croire). Olivier Saladin lui donne admirablement la réplique, occupant le devant de la scène à plusieurs reprises. Il improvise notamment un très beau sirtaki (bah oui, ils parlent de Grèce, donc sirtaki obligatoire !).

J'ai passé un très très agréable moment avec ces deux comédiens d'un burlesque incroyable, qui font de situations banales de vrais moments de drôlerie, tout cela avec une élégance indéniable. Chapeau aux comédiens !

La pièce ne se joue malheureusement plus au Rond-Point, mais elle a déjà tourné en province et devrait continuer à le faire. Si elle passe près de chez vous, n'hésitez pas une seconde ! C'est une heure et quart de rire quasi assuré !!!

Partager cet article

Repost 0

commentaires