Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2008 2 22 /04 /avril /2008 07:30

En Uruguay, le village de Melo est en ébullition : la Pape passe dans la ville, et il faut préparer l'accueil des pélerins attendus nombreux du Brésil. Pour les habitants du village, qui pratiquent habituellement le trafic de marchandises entre l'Uruguay et le Brésil sur leurs bicyclettes, cette visite est l'occasion rêvée de s'enrichir. Chacun choisit donc de monter un stand : hamburgers, chorizo,...  Et Beto choisit de monter des toilettes pour soulager les visiteurs...

Ce film uruguayen m'a fait penser aux films argentins arrivés nombreux dernièrement sur les écrans français : le spectateur est transporté dans une atmosphère inconnue, avec des personnages hauts en couleurs, qui font tout ce qu'ils peuvent pour continuer à vivre, et s'accroche à un rêve pour espérer. Ici, la visite du Pape et de dizaines de milliers de visiteurs est le moyen d'espérer pour ces habitants.

Toute la vie du village tend vers cet espoir, et les habitants font tout pour saisir une chance qui leur échappe inéluctablement. Ils augmentent leur trafic, surveillés par des douaniers patibulaires, ils espèrent acheter des motos pour ne pas plus avoir à transporter sur leurs vélos des kilos de marchandise, qu'on leur paye une misère.

Et malgré tout, l'ambiance générale du film est agréable : on suit les péripéties, qui finissent mal, des différents protagonistes, avec un regard sympathique. Et je pense que c'est cela que j'aime dans ce cinéma sud-américain : la description, sans fard, de situations terribles, mais sur un fond qui n'est pas déprimant. D'ailleurs, l'idée de Beto de monter des toilettes est selon moi typique de ces scénarii : on essaie de s'en sortir par une idée originale, par un grain de folie qui contamine ensuite tout le film.


Et les scènes finales du film, avec tout ce gâchis, ne peuvent que nous questionner sur nos propres habitudes de consommation et de loisirs !


Un très joli film, à voir pour ceux qui apprécient le cinéma argentin (notamment celui de Carlos Sorin, qui a réalisé Historias Minimas, Bombon el perro et El Camino de San Diego). Un vrai film social sur fond de comédie ! 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

dasola 23/04/2008 13:54

Suite à au dernier paragraphe de ton billet, j'avais nettement mieux aimé Histoirias minimas et Bonbon el Perro. El Camino, je ne l'ai pas vu. J'apprécie énormément ce cinéma d'Amérique du sud, surtout Argentin. Mais les toilettes du Pape ne m'ont pas vraiment pas enthousiasmées.

Yohan 24/04/2008 08:52


Je suis d'accord avec toi pour dire que les films cités sont un  peu meilleurs que Les Toilettes du Pape, qui est tout de même selon moi un bon film.