Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2008 5 28 /03 /mars /2008 07:31

trondheim.gifAprès les aventures de Marco, jeune photographe un peu désorienté dans le Combat ordinaire, voici le travail de Lewis Trondheim. Cette BD, intitulée Approximativement, est un travail autobiographique et revendiqué comme tel. On y suit les aventures de Lewis, dessinateur de BD, connu notamment pour ses animations avec La Mouche.

On le suit dans son travail, ses relations avec ses collègues, avec sa compagne, son aventure au Japon. On le suit également dans les difficultés de la vie quotidienne, notamment lors d'une soirée où il doit faire avec le poivrot et la nymphomane de service. Le rapport au passé et aux souvenirs est également un sujet important de ce livre, notamment lorsqu'il est question de son futur déménagement.

Mais les moments que j'ai préférés dans cette BD sont ceux où Lewis nous fait part de ses rêves. A la fois ses aspirations, mais aussi ses cauchemars. On le trouve ainsi aux prises avec un autre lui-même à plusieurs têtes. Cet ouvrage est un travail d'introspection de l'auteur, dans lequel il essaie de découvrir qui sont ses différents moi, avec la difficulté pour savoir lequel de ces moi est vraiment le sien.

Un de mes passages préférés est celui où il se revoit enfant en train de faire peur à de es camarades. Mais celui-ci, crédule, pense vraiment que Lewis et ses copains sont possédés comme dans l'Exorciste, et risque une chute mortelle pour échapper à ces démons. Aventure qui fait prendre conscience à Lewis du pouvoir des uns sur d'autres, plus naïfs, plus faibles.

Le dessin est sobre, en noir et blanc. Le parti pris de représentation des personnages est le zoomorphisme, chacun étant représenté par un animal. Ainsi Lewis est un canard, les autres un blaireau, un dogue...

Enfin, cette BD se termine de manière assez originale, puisque chaque protagoniste représenté dans cette autobiographie donne sa vison des faits. Ce qui donne lieu à des démentis, des corrections assez amusantes. et qui donne à réfléchir sur le vrai et le subjectif.

Voilà donc un joli travail de réflexion sur soi, qui m'a moins touché que le Combat ordinaire, mais qui vaut le coup d'oeil. 

 

Approximativement, de Lewis Trondheim

Cornelius Eds.

Partager cet article

Repost 0

commentaires