Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 21:26

images.jpgUne jeune fille de 9 ans, Rachel, expose son enfance, et notamment les rencontres qu'elle fait avec la psychologue qui s'occupe d'elle. On suit donc la petite Rachel dans ses aventures enfantines, entre blagues potaches avec les copines et conflits avec certaines personnes qui lui sont proches. Et découverte de la vie des plus grands…

J'ai lu ce livre un peu par défaut : j'avais une heure à combler et avait oublié mon livre en cours. Qu'à cela ne tienne, comme je me trouvais dans une bibliothèque, j'ai donc choisi un court roman, ce qui m'a permis de le lire en une fois (ouf! Un que je ne ramènerai pas à la maison !).

Au départ, cette histoire n'était pas un roman, mais une pièce de théâtre. L'auteur, qui est également l'actrice qui a joué cette pièce a ensuite décidé de la porter sur le papier sous forme de roman.

Les premières scènes chez la psychologue m'ont fait penser aux scènes de Kiffe kiffe demain de Faïza Guène, à la différence près que l'héroïne de Faïza Guène a rendez-vous avec son assistante sociale. Mais ce regard des plus jeunes sur les adultes sensés les aider est intéressant dans les deux cas. 

Ce livre se lit vite, avec un rythme assez enlevé. On suit avec le sourire les aventures de la petite Rachel. Deux passages m'ont notamment plu : celui où Rachel et sa copine font des blagues à Madame Courtecuisses, et plus encore celui où Rachel ment à sa mère pour s'inscrire au Club des amies de Barbie. Ce passage est très bien écrit, on y ressent l'impatience de la petite fille qui cherche à ressembler à ses copine en s'inscrivant à ce club... Les remarques de sa mère lorsqu'elle apprend cela et les réponses de Barbie lorsque celle-ci découvre que Rachel n'envoie plus d'argent montrent bien les pressions psychologiques qui peuvent peser sur une enfant de 9 ans.

Mais ce roman n'est pas qu'une grande farce : les visites chez la psychologue sont moins légères, le décès de Madame Courtecuisses apporte une pointe de tendresse à ce texte.

Même si ce texte n'est pas un grand texte, il apporte un peu de légèreté et des sourires qui ne peuvent pas faire de mal.

 
Du vent dans mes mollets, de Raphaëlle Moussafir
Intervista Eds. - Les mues

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Béa 18/05/2009 22:27

J'ai trouvé ce livre assez sympathique mais assez décevant par rapport au tome 2 qui s'intitule "Et pendant ce temps-là, les araignées tricotent des pulls autour de nos bilboquets". Ce deuxième tome des histoires de la petite Rachel est mieux mené, plus drôle et plus abouti. Je pense en particulier à la description de la grand-mère qui malgré toutes les précautions qu'elle prend pète sans grande discretion, à l'utilisation par les parents de l'anglais pour ne pas que Rachel les comprenne et à la redéfinition de Rachel des mots et expressions des adultes. Et comme dans le premier, les choses ne sont pas toujours aussi légères qu'on peut le croire... Je le recommande particulièrement aux filles, plus ou moins âgées, qui souhaitent se mémorer avec tendresse un bout de leur enfance.

Yohan 21/05/2009 16:25


Merci de ce conseil, tu me donnes envie de jeter un oeil à ce deuxième tome. Rassure-moi, les hommes aussi ont le droit de le lire (enfin, je dis ça, mais en ce moment je lis un ouvrage pas
vraiment conseillé aux hommes... Mais surprise !!!)