Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2007 1 12 /11 /novembre /2007 09:36
Lors de la guerre 14-18, une attaque se prépare pour prendre la côte 110. Mais les troupes sont réduites après de nombreux assauts, fatiguées. Le général Mureau, qui dirige cette équipe, décide néanmoins de porter cette attaque, estimant que les hommes sont assez vaillants pour vaincre. Le jour venu, les troupes qui montent à l'assaut sont fauchées par les balles allemandes, et une partie du bataillon ne sort pas des tranchées. Pour punir cet acte de désobéissance, le général Mureau convoque un tribunal de guerre, pour faire un exemple. Le capitaine, qui veut défendre ses troupes, va tout faire pour épargner ces hommes injustement accusés. Et le général Mureau, qui a voulu, lors de l'attaque, tirer sur ses propres troupes lorsqu'elles ne voulaient pas aller à l'attaque, n'est pas au bout de ses surprises.

Un grand film de Stanley Kubrick, sur la bêtise des dirigeants militaires lors de la boucherie que fut la Grande Guerre, et sur l'obstination vaine du capitaine, magistralement interprété par Kirk Douglas, pour protéger ses  troupes injustement accusées. Des scènes magistrales, comme cette scène finale pleine d'émotion où les soldats, buveurs et braillards, se taisent en entendant chanter une jeune allemande. Dans cette période où la désobéissance face à des ordres jugés absurdes devient un délit (comme le cas des personnes sans papiers), la vision de ce film fait résonner des sentiments malheureusement très actuels. Un film éprouvant lors de la grande scène de bataille, mais qu'il est utile et nécessaire de voir pour comprendre  que l'orgueil et l'inhumanité peuvent parfois  être à l'origine de décisions  contestables...

Partager cet article

Repost 0

commentaires